http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 11:55

Une émission intitulée « le bouche à oreille » est programmée en direct le jeudi 14 novembre 2013 à 20H00 dans les locaux de Radio Valois Multien (RVM), radio locale du Pays de Valois.

Dés 19H00, les auditeurs pourront poser leurs questions et faire part de leurs remarques sur le site rvm@rvmfm.com, ou téléphoner au standard de RVM : 03 44 59 30 30.

.

Cette émission est consacrée aux associations et traitera ce jour là du problème du bois du roi au cœur duquel un projet industriel polluant doit s’installer : Une carrière et une décharge, curieusement baptisé « Ecopôle » porté par une entreprise affublée d’un nom galvaudé : « bois du roi paysager », qui ne correspond pas à ses activités réelles.

.

Deux associations : « Valois environnement, Crépy environnement et qualité de la vie » représentées par Gabino Santos et Yves Mouny sont invitées par le présentateur de cette émission.

Les présidents de ces deux associations dévoileront tous les éléments négatifs et les incohérences de ce projet (pollutions diverses, destruction d’un site forestier remarquable du pays de Valois, atteinte à la tranquillité des habitants des communes proches etc…), et éclaireront les citoyens sur les décisions de certains élus locaux qui privilégient les intérêts particuliers à l’intérêt général.

.

Vous pourrez suivre cette émission en direct sur la fréquence 93.7 Mhz.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

L'implantation d'une décharge de 40 ha au milieu du bois du roi, c'est la destruction d'un patrimoine naturel essentiel du pays de Valois

L'implantation d'une décharge de 40 ha au milieu du bois du roi, c'est la destruction d'un patrimoine naturel essentiel du pays de Valois

Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 12:33

.

Bois du roi : Avis aux habitants de Crépy en Valois et du pays de Valois
Bois du roi : Avis aux habitants de Crépy en Valois et du pays de Valois
Repost0
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 10:20

MESSAGE AUX ADHERENTS

Péroy les Gombries,

Le 16 juillet 2013

Madame, Monsieur,

En ce début des vacances d’été, je vous adresse un bilan de nos actions et résultats obtenus depuis notre dernière assemblée générale :

- un recours a été déposé contre la procédure de révision du plan d’urbanisme d’Ormoy-Villers, au tribunal administratif, pour abus de pouvoir. Nous avons confié la conduite de ce recours à une avocate spécialisée avec laquelle nous restons en relation suivie.

- avec l’aide du R.O.S.O nous avons engagé une procédure de « pétition » devant le Parlement Européen. Celle-ci a été agréée. La commission va donc enquêter sur les atteintes que le projet « écopôle » porterait au Bois du roi, en particulier à la zone NATURA 2000.

- nous sommes intervenus dans l’enquête conduite dans l’affaire dite de la « coulée verte » qui sera implantée sur l’ancienne voie ferrée d’Ormoy à Mareuil sur Ourcq. A notre grande satisfaction, le commissaire-enquêteur a souligné l’incompatibilité de ce projet touristique et écologique avec les prétentions de la Sté « Bois du roi paysagé » de réutiliser cette voie ferrée pour acheminer des convois de déchets.

- nous avons demandé au conseil général de mettre un terme à la convention qui lie le département et le propriétaire forestier au sujet de « l’ouverture au public » du site de la Pierre au coq en arguant de son caractère fallacieux et coûteux en argent public (100 000 € depuis 2004 !). Cette convention sera réexaminée en 2014 en tenant compte du fait que le propriétaire forestier et le porteur du projet « écopôle » sont, en fait, la même personne.

- le conseil général nous a également assurés que les études relatives aux plans départementaux de gestion des déchets du BTP et autres venaient seulement d’être engagées. En conséquence, les affirmations de la Sté Bois du paysagé quant à la conformité de son projet de centre d’enfouissement avec les plans de la puissance publique sont très prématurées et relèvent du « lobbying » le plus insistant.

- la campagne d’affichage « NON A LA DECHARGE » connaît un réel succès à Ormoy-Villers (110 habitations supportent un panneau ou une banderole, sans compter les « autocollants »). Nous ne désespérons pas d’enclencher une telle action à Péroy les Gombries.

Avec mes meilleurs sentiments

Le Président

Gabino SANTOS

Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs

Quelques calicots significatifs

Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 10:15

 

 

Communiqué de presse

 

Les dérapages du maire de Péroy les Gombries.

 

Un banal échange de courriels avec Gabino SANTOS, président de l’association Valois Environnement, aura suffi à mettre à mal les nerfs de monsieur KUBISZ, maire de Péroy les Gombries, qui, agacé par les nombreuses actions menées contre le projet « d’ECOPOLE » auquel il adhère sans aucune réserve et prévu dans le Bois du Roi, sanctionne de manière démesurée et totalement déraisonnable l’association !

Le 26 septembre prochain, les associations de protection de l’environnement dont font partie Crépy Environnement, Pas de Centrale en Basse Automne, Picardie Nature et le ROSO avaient prévu d’organiser à l’initiative de Valois Environnement une grande réunion d’information pour permettre aux riverains, associations, citoyens, élus, administrateurs de l’état … de mesurer le choix que représente la carrière de Péroy les Gombries pour y créer un Centre d’Enfouissement Technique (CET).

Cette manifestation est pour le moment remise en cause car le maire de Péroy les Gombries, après avoir donné son accord pour la location de la salle multifonction, pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes, revient aujourd’hui sur sa décision et refuse catégoriquement toute location à notre association sans aucune raison alors même que le règlement intérieur qui régit la salle, et validé par le conseil municipal, stipule :

 

LA SALLE MULTIFONCTION EST MISE GRACIEUSEMENT A LA DISPOSITION DES ASSOCIATIONS DECLAREES 1 FOIS/AN.

 

Nous ne comprenons pas cette attitude antidémocratique, autoritaire et discriminatoire de la part de monsieur le maire qui outrepasse ses prérogatives de premier magistrat de notre commune, comportement que nous n’avons pas manqué de dénoncer auprès de monsieur le Préfet.

L’association Valois Environnement se réserve néanmoins le droit de déposer un nouveau recours devant les juges du Tribunal Administratif afin de condamner de tels agissements.

 

                                                            

 

                                                               Péroy les Gombries,

                                                                                              Le 03 juillet 2013

                                                                                              Gabino SANTOS

                                                                                              Président de Valois Environnement

 

 

Bois du roi 3

                                                Bois du roi - Lieu de promenade

Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 10:26

 

 

Communiqué de presse N°6/2013 

Posted: 23 Jun 2013 04:48 AM PDT

Verberie : une jurisprudence qui fera date. La Victoire des associations est totale.

Après le jugement rendu par la cour administrative d’appel de Douai en date du 30 mai 2013, on peut maintenant considérer que la victoire est totale pour les opposants au projet de centrale sur Verberie. Une nouvelle fois la commune de Verberie représentée par son maire Monsieur Floury, se voit déboutée de sa requête en annulation du jugement du tribunal administratif d’Amiens du 15 novembre 2011. Le ROSO est content de l’appel lancé par la commune de Verberie qui permet d’obtenir une jurisprudence très intéressante sur la préservation des corridors écologiques.

En effet la cour d’appel a considéré que « l’éloignement de l’usine par rapport à la zone de passage de la grande faune et diverses autres mesures de réduction de l’impact du chantier et de l’installation, cet ensemble de précautions ne suffit pas à garantir durablement la fonction même du biocorridor dont la pérennité constitue un enjeu environnemental majeur ». « Dans ces conditions, compte tenu de la sensibilité particulier du biocorridor et de l’existence de risques importants d’atteinte à sa pérennité, le conseil municipal de la commune de Verberie a commis une erreur manifeste d’appréciation en approuvant la révision simplifiée du plan local d’urbanisme de la commune ». Dans son jugement, il est intéressant de constater que la cour d’appel appui ses motivations sur les deux avis négatifs rendus par le conseil scientifique régional de Picardie et celui du commissaire enquêteur.

Le ROSO est très satisfait de cette motivation sur le fond, qui ouvre la voie à des issues positives de ses combats et recours contre les atteintes aux corridors écologiques de l’Oise et réserves naturelles sensibles. Dans son combat en cours sur le Bois du Roi, il est intéressant de rappeler que le conseil scientifique du patrimoine naturel de Picardie a émis un avis défavorable à la révision du PLU de Ormoy Villers.

 

PAS DE CENTRALE EN BASSE AUTOMNE

www.pasdecentrale.fr

www.basseautomne.fr

Communiqué de presse du 29 mai 2013

LA CENTRALE C’EST FINI

Ce 29 mai 2013 marque l’abandon officiel du projet de centrale au gaz à

Verberie.

Le Schéma de Cohérence Territoriale a été approuvé en réunion du

conseil du Syndicat Mixte de la Basse-Automne et de la Plaine d’Estrées

(SMBAPE). Le site de Bellevue au-dessus de Verberie conserve son

statut agricole.

Décidé en catimini en janvier 2008 avant les élections municipales, le

projet vient d’être abandonné sous le regard vigilant d’une vingtaine de

responsables associatifs.

Il aura fallu quasiment un mandat municipal pour que les porteurs du

projet se rendent à la raison.

Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés sans se décourager pendant ces

5 années. Par leur motivation constante, ils ont oeuvré à préserver

l’attractivité de leur territoire.

Merci à tous les responsables associatifs et élus de notre région qui ont

soutenu l’action des habitants de nos communes, et dont l’action a

permis de faire entendre leurs voix.

 

Franck Deboise

Président de l’association Pas de Centrale en Basse Automne

 

  Bois du roi - Biocorridor

 

Le combat se porte maintenant vers le biocorridor du bois du roi mis en danger par un projet appelé pompeusement « Ecopôle », destructeur pour la flore, la faune et la tranquilité des habitants du Pays de Valois.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint association Crépy environnement et qualité de la vie

 

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 16:21

Crépy en Valois - FM logistic Lettre de la préfecture

Crépy en Valois - FM Logistic Lettre de la préfecture (2)

 

 

FM Logistic Crépy

                                                     FM LOGISTIC à Crépy en Valois

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 12:45

 

 

Communiqué de presse N°5/2013 

 

Communiqué de presse N°5/2013 du ROSO : Bois du Roi : La pétition déposée par le ROSO auprès de la commission européenne jugée recevable.

Après le dépôt des recours contre les révisions des PLU de Peroy les Gombries et Ormoy Villers auprès du tribunal administratif d’Amiens, le ROSO franchit une nouvelle étape dans son opposition totale au projet de carrières et décharges dans le site de grande valeur écologique du Bois du Roi.

Le 30 septembre 2012, le ROSO a déposé une pétition auprès de la commission européenne. Par courrier en date du 6 juin 2013, Erminia Mazzoni, présidente de la commission des pétitions confirme qu’après examen, la pétition du Roso est jugée recevable car relevant des domaines d’activités de l’Union Européenne. Une enquête préliminaire va être réalisée.

Alors que les travaux du schéma régional des continuités écologiques sont lancés, le ROSO se bâtera plus que jamais pour la sauvegarde des corridors et réservoirs écologiques remarquables de notre département.

Après la victoire pour la conservation du Corridor écologique sur Verberie et le succès devant la justice administrative, il ne fait aucun doute que la victoire sera totale pour la préservation du Bois du Roi face aux envahisseurs venus de l’Ile de France.

Fort de ses 85 associations adhérentes, le ROSO soutient totalement son adhérent l’association Valois Environnement dans son combat contre ce projet néfaste à l’environnement.

Nous nous tenons à disposition de la commission Européenne pour apporter toutes les informations relatives à notre action de préservation du Bois du Roi

 

CET Ormoy Villers

                                    Le projet de décharge au coeur du bois du Roi

 

 

Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 12:11

 

 

Bois du roi - article du Courrier Picard 05.06.2013

Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 16:43
 
 
Communiqué de presse dU 29 MAI 2013
 
lA CENTRALE C’EST FINI
 
Ce 29 mai 2013 marque l’abandon officiel du projet de centrale au gaz à Verberie.
Le Schéma de Cohérence Territoriale a été approuvé en réunion du conseil du Syndicat Mixte de la Basse-Automne et de la Plaine d’Estrées (SMBAPE). Le site de Bellevue au-dessus de Verberie conserve son statut agricole.
Décidé en catimini en janvier 2008 avant les élections municipales, le projet vient d’être abandonné sous le regard vigilant d’une vingtaine de responsables associatifs.
Il aura fallu quasiment un mandat municipal pour que les porteurs du projet se rendent à la raison.
Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés sans se décourager pendant ces 5 années. Par leur motivation constante, ils ont œuvré à préserver l’attractivité de leur territoire.
Merci à tous les responsables associatifs et élus de notre région qui ont soutenu l’action des habitants de nos communes, et dont l’action a permis de faire entendre leurs voix.
 
 
 
Franck Deboise
Président de l’association Pas de Centrale en Basse Automne.

 
 
Bois du roi - Biocorridor-copie-1



Commentaire de l’association Crépy environnement et qualité de la vie : 
 
 
Le  tribunal administratif d’Amiens a annulé en novembre 2011 la révision simplifiée du PLU de Verberie autorisant la construction de la centrale à gaz, mais la mairie a fait appel de cette décision.

Quelle est la suite ?

 
 Les regards se portent désormais vers un autre dossier tout aussi emblématique : le bois du roi, site forestier remarquable, classé ZNIEFF et ZICO, couloir écologique important, situé entre les villes d’Ormoy-Villers, Nanteuil le Haudoin et Péroy les Gombries, annexe du biocorridor de Roberval-Verberie, long de 150 km, reliant les forêts de l’Ile de France aux forêts du nord de l’Aisne et jusqu’aux Ardennes. Ce site, prés de Crépy en Valois, est en danger à la suite d’un projet  d’implantation au cœur du bois d’une carrière d’extraction de sable et d’une décharge de déchets ménagers et de rebuts de matériaux du bâtiment et de travaux publics.
 
 
 
Comme à Verberie, de nombreuses banderolles (99 au total) dénonçant ce projet sont accrochées aux murs, aux clôtures des maisons d’Ormoy Villers, où les habitants seront également victimes de ce projet extravagant.
 
 
 
Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 10:18

 

 

Des membres des associations « Crépy environnement et qualité de la vie » et « Valois environnement » ont été reçus le lundi 29 avril 2013 par Monsieur LEROY, Directeur de l’installation de stockage de déchets non dangereux de Crépy en Valois (ISDND de classe 2).

 

Un panorama de l’activité du centre d’enfouissement des déchets (CET) nous a été présenté :

-      Capacité annuelle de 120 000 tonnes dont 10% de déchets ménagers, le reste du tonnage se répartit entre des déchets industriels banals (D.I.B.) et rebus du bâtiment.

La majorité des déchets ménagers de la région sont transportés vers l’incinérateur de Villers St Paul  au frais des contribuables de la communauté des communes du pays de Valois ;

-      7 employés y travaillent ;

-      Un composteur de déchets et un chargeur à chenilles sont les deux engins de chantier nécessaires pour l’enfouissement des déchets ;

-      Une moyenne de 30 à 40 camions par jour. Le contrôle  du contenu se fait à l’entrée par la vérification des documents administratifs produits par le conducteur et visuellement lors du déchargement. La société compte également sur l’honnêteté des clients.

-      Un bio-générateur brûle le méthane dégagé par les déchets alimentaires ou verts et produit de l’électricité revendu à EDF.

La récupération du biogaz est assurée. Des puits installés tous les 30 mètres de diamètre aspirent le gaz véhiculé dans de nombreux tuyaux qui parcourent l’ensemble du site. Aucun risque de fuite puisque le circuit de récupération fonctionne en dépression et alimente la torchère et le moteur de production électrique. Ce gaz est injecté  dans le groupe électrogène composé d’un moteur de 1800 chevaux  et de 16 cylindres. Ce système peut brûler jusqu’à 750m3 de gaz par heure et produire 1250kw/h d’électricité 24 h sur 24. En cas d’arrêt inopiné du groupe électrogène, la torchère d’une capacité de 1000m3/heure entre automatiquement en fonction puisque la société a obligation d’éliminer le gaz extrait de la décomposition des déchets ménagers.  Un projet de chauffage de la piscine est en cours d’étude. A voir.

 

 

 

Crépy en Valois - CET mai 2013 (5)

 

 

 

 

 

Les spécifications techniques du site nous ont été résumées :

Le fond du casier est composé du bas vers le haut :

-      D’un géotextile de renforcement visant à assurer la parfaite stabilité dans le temps de l’ensemble ;

-      D’une couche d’1 mètre d’argiles venue de Vauciennes et de la région de Seine et Marne. Ces argiles ont été remaniées et compactées de façon à obtenir une très forte imperméabilité. Cette couche est renforcée par un géotextile bentonitique : la bentonite est une argile très fine et gonflante, parfaitement imperméable. Une goutte d’eau mettrait 30 ans pour traverser cette épaisseur ;

-      D’une géomembrane en polyéthylène haute densité ;

-      D’un géocomposite de protection et drainage.

 

Un point bas est aménagé en fond du casier et équipé d’un puits de pompage des lixiviats.

Les lixiviats (eaux de pluie ayant percolé au travers des déchets) sont collectés en fond de casier, pompés et traités sur la station communale exploitée par la SAUR.

Les eaux pluviales provenant des zones réaménagées sont collectées par des fossés périphériques et dirigées vers 3 bassins tampons et de décantation. Les eaux sont analysées par une société indépendante.

Si elles ne sont pas polluées, elles sont rejetées dans le milieu naturel. Si tel n’est pas le cas, elles sont traitées  avec les lixiviats récupérés et traités au niveau de la station d’épuration par la SAUR. Les lixiviats sont analysés trimestriellement par une société indépendante et certifiée. La qualité des eaux souterraines, actuellement conforme, sauf  en aval  immédiat de l’ancienne zone dépourvue  de membrane imperméable, est contrôlée semestriellement par 6 piézomètres.

La DREAL vérifie annuellement l’activité de la société.

Il est fortement question que les lixiviats soient traités dans des stations industrielles spécifiques (Villers St Paul par exemple).

 

Le comblement  du site est prévu en 2020. Après la fermeture de ce centre de stockage de déchets, un contrôle minimum de 30 années est nécessaire, mais une extension de la durée d’activité est toujours possible.

 

L’ISDND de Crépy en Valois reçoit les D.IB. et les rebus du bâtiment de la région  mais un projet d’enfouissement technique de déchets de même type  doit être installé au cœur du bois du roi (à 5 km), avec pour conséquence la destruction d’un site forestier remarquable pour sa biodiversité.

 

L’emprise foncière cumulée de la carrière d’extraction de sable et de l’ISDND de Crépy en Valois est actuellement de 95 hectares.

 

Crepy - CET mai 2013

                                              Vue panoramique du site mai 2013

Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités