http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 10:40

.

1.L’hydrogène

Pour l’émergence d’une société bas carbone, le développement de l’hydrogène est un véritable atout.

Effectivement l’hydrogène présente un fort potentiel pour les déplacements. Grâce à l’emploi d’une pile combustible alimentée par de l’hydrogène il est possible de produire de l’électricité en toute sécurité à bord de voitures, de bus, camions et trains.

L’hydrogène est également une solution qui permet de pallier à l’intermittence de l’électricité d’origine renouvelable (éolienne ou solaire). Une pile à combustible est suffisante pour transformer de l’hydrogène stockée en électricité propre.

.

Le potentiel de l’hydrogène ne cesse de se développer pour devenir l’une des solutions crédibles pour réussir la transition énergétique et relever le défi du changement climatique et maintenir les prévisions du réchauffement de notre planète à 2°C d’ici 2050.

.

2.Le biométhane

Cette énergie propre couplée au développement de biométhane, une énergie issue du recyclage, gaz naturel obtenu après purification du biogaz provenant de la fermentation des déchets organiques, ménagers et industriels.

Le biométane se substitue au gaz naturel d’origine fossile en étant injecté directement dans le réseau de gaz naturel ou en étant utilisé comme carburant pour les véhicules compatibles.

Une station de gaz naturel liquéfié (GNL) fonctionne depuis quelques années dans la zone industrielle de Crépy en Valois.

La société WAGA-Energy a installé en 2017 une nouvelle technologie intitulée "Waga-box » sur l’ISDND de St Maximin dans le département de l’Oise, géré par la société SUEZ et fournit ainsi 20GWh de biométhane par an dans le réseau de gaz naturel, soit la consommation annuelle d’une ville de 3000 foyers.

.

3.L’azote liquide

Une alternative aux technologies fonctionnant au diesel pour la production du froid dans le transport des produits périssables est possible grâce à l’azote liquide. Les livraisons en ville s’intensifiant, cette solution réduit le bruit et l’empreinte carbone du transport.

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie n’a pas l’habitude de faire de publicité mais une entreprise française « Air Liquide » est en pointe dans ses 3 secteurs d’activité.

.

Par ailleurs, notre association vous invite à lire cet article sur la ville de Crépy en Valois. Cliquez sur le lien suivant :

https://www.banquedesterritoires.fr/crepy-en-valois-gere-ses-eaux-pluviales-la-parcelle-60

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

 

Pompe gaz GNL dans la zone industrielle de Crépy en Valois

Pompe gaz GNL dans la zone industrielle de Crépy en Valois

Repost0
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 12:06

.

Le tribunal administratif de Cergy annule le classement des terres agricoles du triangle de Gonesse en zone à urbaniser !

.

Les terres du triangle retournent à leur vocation agricole

.

1.Le 12 mars 2019, le tribunal a annulé la révision du plan local d'urbanisme (PLU) de la ville de Gonesse voté par le conseil municipal le 25 septembre 2017, qui avait prétendu ignorer l'avis négatif du commissaire enquêteur. Il a aussi condamné la ville de Gonesse à 1500 euros de pénalité pour chacun des plaignants, plus les frais de justice. On lira avec intérêt le communiqué très sévère publié par le Tribunal pour annoncer ce jugement dont les attendus vont au-delà même des réquisitions du Rapporteur public lors de l'audience du 28 janvier qui avait requis l'annulation totale de la révision du PLU de Gonesse.

.

Voici ci-dessous le jugement du tribunal administratif de Cergy-Pontoise

http://nonaeuropacity.com/wp-content/uploads/2019/03/TA-Cergy-Pontoise_PLU-Gonesse_12.03.2019.pdf

.

Cette décision encourageante manifeste une montée en puissance du moyen juridique lié la consommation des terres agricoles dans la jurisprudence sur les PLU. Un des mérites remarquables du présent jugement est que le tribunal a relié sa décision d'annulation de la modification du PLU au non respect des plans d’exposition au bruit des aéroports de Roissy- Charles de Gaulle et du Bourget et à des considérations relatives au changement climatique.

.

Ce jugement est une bonne nouvelle pour les opposants au projet EuropaCity. Mais l'histoire n'est pas finie. En dépit du retour des terres à leur vocation agricole, la société du Grand Paris peut encore construire une gare au milieu des champs. Le permis de construire de la gare a en effet été accordé par le préfet du Val d'Oise et l'annulation de PLU ne le remet pas en cause. La bataille juridique et sur le terrain continue.

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie, ne peut qu’approuver l’action des associations qui défendent l’environnement, les terres agricoles fertiles de la région parisienne, comme le ROSO (le Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise) le fait dans le département de l’Oise contre les implantations désordonnées et trop nombreuses de centres commerciaux inutiles.

.

Nous vous proposons de lire notre article publié en janvier 2018 sur ce sujet en cliquant sur le lien suivant :

http://crepy.environnement.over-blog.fr/2018/01/departement-de-l-oise-les-centres-commerciaux-et-la-grande-illusion.html

.

2. Ne manquez pas un rendez-vous important pour les habitants du pays de Valois :

.

Débat public à Crépy-en-Valois le jeudi 2 mai à 20h00,

salle des Fêtes sur le thème d’un centre de santé à la ville  et dans les villages de la Communauté de communes du pays de Valois

 .

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

Le projet Europacity

Le projet Europacity

Repost0
18 avril 2019 4 18 /04 /avril /2019 11:07

FEUILLE DE LIAISON N°36 mars 2019

 .

Chers adhérents, Chers amis, Chers sympathisants

 .

1.Un vent d’optimisme souffle à nouveau sur le PNR et balaie les légitimes inquiétudes que nous avons exprimées à de nombreuses reprises sur une situation enlisée depuis plus de trois ans telle qu’on la connaissait encore à la veille de notre assemblée générale du 22 mars (compte-rendu à venir).

.

A la fin de la réunion et après la présentation, fort intéressante sur le réseau Natura 2000 et de ses sites sur le territoire du parc, faite par Emmanuel Das Gracas du Conservatoire d’Espaces Naturels de Picardie que je remercie chaleureusement, le Président Marchand nous a annoncé de bonnes nouvelles.

Il nous a déclaré :

- qu’il avait reçu, il y a quelques jours, une lettre de Valérie Pécresse qui approuvait pour la région Île de France le projet de statut du PNR,

- qu’il avait reçu un courrier rassurant de la région Hauts de France sur le financement du parc sauf quelques points "pas très graves",

- que le bureau du syndicat mixte avait approuvé le projet de charte révisée et adoptée depuis par le comité syndical,

- et enfin, que les communes du territoire seront saisies par les régions pour voter leur adhésion ou pas au PNR OPF avant la fin de ce mois de juin ou, au plus tard, avant la fin de cet été.

.

Nous nous réjouissons de ces évolutions.

Restons mobilisés pour que les renouvellements de la charte et du classement du PNR OPF viennent rapidement clôturer cette longue période d’incertitude.

.

Gilles Sinet

Président

.

2.Réflexions :

L’association Crépy environnement et qualité de la vie qui milite pour que le périmètre du PNR soit agrandi au bois du roi, se félicite de ces avancées mais qui ne se sont pas encore matérialisées. Restons donc vigilants et continuons le lobbying pour une bonne cause.

.

3.Notre dame de Paris

Le bureau directeur de notre association exprime sa profonde émotion devant les images décrivant Notre Dame de Paris, patrimoine de l’humanité, en proie aux flammes détruisant plus de 8 siècles d’histoire de la France.
Le génie humain saura reconstruire cette superbe cathédrale.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

Périmètre du parc naturel régional Oise - Pays de France

Périmètre du parc naturel régional Oise - Pays de France

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 09:59

.

Après étude du dossier et un rendez-vous le samedi 30 mars avec le commissaire enquêteur et délibération du bureau directeur de notre association nous émettons un avis favorable au vu de :

  • L’imperméabilisation de 5,6 ha de terres agricoles sur 30 hectares occupés, bien que nous regrettons cette imperméabilisation ;
  • Selon les bureaux d’études Rainette et SOCOTEC, les enjeux sur l’environnement seront faibles à modérés (La faune en particulier) ;
  • La grande aire de lavage utilisée en circuit fermée ;
  • Les eaux pluviales des toitures et de la voirie sont séparées. Celles de la voirie sont traitées ;
  • Le niveau du bruit est inférieur aux valeurs règlementaires (tests de 50 tracteurs par jour) ;
  • L’augmentation modérée de la circulation avec 120 véhicules légers et 5 camions par jour ;
  • La zone de stockage des produits dangereux se trouvera à 210 m des magasins avec un champ de 10 ha entre la piste de tests et la zone commerciale. L’habitation la plus proche se situe à 180 m et un établissement recevant du public à 230 m ;
  • Aucun risque que les flux thermiques en cas d’incendie ne débordent des limites de propriété ;
  • Une butte de 2 m de hauteur et une clôture encadre la piste de tests ;
  • Un confinement des produits dangereux ;
  • En cas de fermeture le site sera réhabilité dans sa totalité.

.

La société a prévu des mesures de compensation qui consistent à :

  • La création d’une zone tampon de 30 m de large entre le périmètre et la lisière du bois de Tillet avec la plantation de nombeux arbres dans le but de permettre la nidification des espèces d’oiseaux présents sur le site actuel prévu pour l’installation de la société KUBOTA ;
  • La réduction de la zone d’éclairage ;
  • La création d’une prairie d’une hauteur d’1 m sur 3,6 ha.

.

 

Nos propositions :

  • Les surfaces situées en ZNIEFF, à la lisière du bois de Tillet ne doivent pas être imperméabilisées et sanctuarisées. Celles-ci sont empruntées par les grands animaux en provenance du biocorridor du bois du roi ;
  • La création d’une route d’entrée à partir de la CD 25 pour éviter un accroissement de la circulation sur les autres routes de la zone industrielle ;
  • Outre les emplois d’ingénieurs et techniques, nous espérons que sur les 170 emplois prévus, une certaine proportion sera locale ;
  • Limiter l’utilisation de l’énergie par l’installation de panneaux sur les toitures.

.

Comme nous l’avons déjà affirmé, notre association milite pour un développement économique qui permet de réduire l’impact environnemental.

.

Si vous voulez consulter le dossier, cliquez sur le lien suivant :

http://www.oise.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Les-installations-classees/Par-enquetes-publiques

.

Comité directeur de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Entreprise Kubota à Crépy en Valois

Entreprise Kubota à Crépy en Valois

Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 10:48

1.Venez chercher gratuitement le compost au siège de la communauté de communes du Pays de Valois : 62 route de Soissons – Crépy en Valois (60).

.

Vous trouverez ci-dessous le jour et les horaires

.

Communauté de communes du pays de Valois : Du compost gratuitement
Communauté de communes du pays de Valois : Du compost gratuitement

.

2. Comment et pourquoi la malbouffe tue

Nous vous proposons de réécouter une émission très intéressante réalisée le lundi 08 avril 2019 à 09h05 sur ce thème à Europe 1 et par la même occasion de lire un article intitulé les aliments ultra-transformés :

http://crepy.environnement.over-blog.fr/2019/01/communaute-de-communes-du-pays-de-valois-les-produits-ultra-transformes-ont-envahi-notre-quotidien-alimentaire.html

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Repost0
1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 11:03

.

1.La forêt de Retz

Lors de nos promenades hebdomadaires dans la forêt de Retz et plus particulièrement aux pourtours du village de Gondreville (Bois du Tillet), nous découvrons malheureusement de plus en plus de dépôts sauvages de divers détritus et notamment des déchets du bâtiment qui doivent être effectués par de petites entreprises ou des particuliers.

Certaines entreprises font payer aux clients l’enlèvement des matériaux et leur mise en déchetterie mais parfois, ces détritus se retrouvent dans la nature.

.

Ces actes criminels, on peut les qualifier de cette façon, sont le fait de personnes encouragées par une totale impunité et non aucun état d’âme pour souiller nos belles forêts du pays de Valois.

.

Ci-dessous des exemples de dépôt d’ordures dans le bois du Tillet.

Communauté de communes du pays de Valois : Des dépôts d’ordures dans la forêt de Retz et le bois du roiCommunauté de communes du pays de Valois : Des dépôts d’ordures dans la forêt de Retz et le bois du roi

.

2.Le bois du roi

L’association Valois environnement a piloté avec l’aide de plusieurs bénévoles une opération « Journées Hauts de France propres », le samedi après-midi 23 mars 2019.

Les abords de la RD 136 entre Péroy les Gombries et Ormoy-Villers ont été nettoyés et de nombreux sacs ont été remplis mais selon les participants, malheureusement plusieurs semaines de travail seraient  nécessaires pour retirer tous les déchets jetés sur les bords de la route.

.

Lors de la saison de la cueillette de champignons dans le domaine public, il n’est pas rare de tomber sur des bouteilles en verre ou en plastique.

.

Alors pitié pour le bois du roi, ne laissons pas s’y installer un immense dépotoir de plus de 40 hectares projeté par les sociétés « Bois du roi Paysagé », une imposture, et le bureau d’études EACM.

.

3. Des solutions ?

Comment faire cesser ces comportements délictueux, décourager les pollueurs, les sanctionner ?

Certains maires ont installé des caméras aux endroits stratégiques et renvoient les détritus aux personnes prises en flagrants délits de dépôts interdits.

La justice doit être plus ferme pour sanctionner financièrement et pénalement ces délits.

A l’école, dans la famille, le respect et la protection de la nature devrait faire partie de l’éducation des enfants. La sensibilisation à l’environnement des enfants dès leur plus jeune âge est la méthode la plus efficace..

.

Pour finir certains jettent et polluent sans vergogne et d’autres nettoient.

.

 Ci-dessous la récolte de déchets aux abords du bois du roi.

Communauté de communes du pays de Valois : Des dépôts d’ordures dans la forêt de Retz et le bois du roiCommunauté de communes du pays de Valois : Des dépôts d’ordures dans la forêt de Retz et le bois du roi

.

4. La fibre optique

Depuis quelques temps vous apercevez des techniciens dérouler des câbles. C’est la mise en place de la fibre optique à Crépy en Valois. Celle-ci devrait être opérationnelle cette année.

.

5. Monsanto condamné aux Etats-Unis

La première défaite de cette entreprise devant une juridiction fédérale américaine.

Nous vous invitons à lire l’article très intéressant publié dans le journal « Le Monde » du 29 mars 2019 en cliquant sur le lien suivant :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/03/27/proces-roundup-monsanto-condamne-a-payer-pres-de-81-millions-de-dollars_5442344_3244.html

.

6. Les britanniques réclament Calais à la France

Des historiens anglais ont découvert un document du 16ème siècle dans lequel François 1er, roi de France, cède Calais aux Britanniques  pour sceller une paix durable avec nos voisins d’outre-Manche.

Theresa May, première ministre britannique réclame la rétrocession de Calais à la couronne anglaise.

Est-ce le début d’une nouvelle guerre de cent ans ou une monnaie d’échange pour demander aux français de l’aider dans le chaotique dossier du Brexit ?

Nous vous souhaitons un excellent 1er avril 2019.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Repost0
21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 11:36

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie met en ligne sur son blog, l’article de l’association APF3

Créée en 2004 pour douze ans, la précédente charte est caduque depuis 2016, déplorent plusieurs associations écologistes du Val-d’Oise et de l’Oise. Un problème alors que le périmètre pourrait être étendu à 27 nouvelles communes.

« Ça devient incompréhensible ! », pestent Val-d’Oise environnement, le Regroupement des organismes de sauvegarde de l’Oise (Roso) et l’Union des amis du Parc naturel Oise-Pays-de-France et de ses 3 forêts (AP3F). Il y a quelques jours, ces trois associations écologistes tenaient une réunion afin de « tirer le signal d’alarme » sur la situation actuelle du parc naturel régional (PNR) Oise-Pays-de-France, à cheval sur le Val-d’Oise et l’Oise.

En cause, la lenteur du processus du renouvellement de la charte du PNR, initié depuis des années mais dont la nouvelle mouture n’a toujours pas pu être adoptée. « Créée en 2004 pour douze ans, la précédente est devenue caduque en 2016 », se désole Bernard Loup, le président de Val-d’Oise environnement.

Or, la nouvelle charte prévoit notamment la possibilité d’étendre son périmètre à 27 nouvelles communes, dont douze du Val-d’Oise. « Les municipalités ne peuvent pas délibérer. Si ça ne va pas très vite, on va tomber dans le calendrier des prochaines municipales, ce qui peut bloquer des décisions », estiment les associations.

LIRE AUSSI >Rezo Pouce pose un premier doigt dans le Val-d’Oise
.

« Le processus de renouvellement avait bien été anticipé comme il se doit car il est long, souvent entre un et deux ans. Mais là, c’est exceptionnel », assure Gilles Sinet, de l’AP3F. Si dans les faits, le PNR continue bien d’exister, ce délai pose problème.

Un intérêt surtout écologique

« On s’aperçoit que sur des sujets comme la décharge d’Epinay-Champlâtreux [NDLR : un projet devant accueillir des terres extraites pour creuser le Grand Paris Express], le PNR a moins de pouvoir pour le combattre, puisque cette charte en attente n’est pas opposable au plan local d’urbanisme (PLU), explique Bernard Loup. Et on ne parle même pas des corridors de biodiversités qui doivent s’agrandir et qui ne bougent pas. »

De son côté, Patrice Marchand, président du PNR et maire de Gouvieux (Oise), veut rassurer. « La charte est prête depuis deux ans, il y a juste des discussions sur les statuts et on attend simplement le retour de la part de la région Ile-de-France, explique-t-il. Le processus de renouvellement a concordé avec le redimensionnement des régions, avec une administration bouleversée et en plus de nouveaux élus par le jeu de l’alternance dans les deux régions. »

Mais Patrice Marchand regrette quand même la longueur de la procédure : « Pourquoi est ce qu’on soumet un parc comme le nôtre aux mêmes procédures que pour une création ? C’est horriblement lourd. »

Val-d'OisePNRécologie

.

Le vendredi 22 mars à 19h45, vous avez bien noté que notre association (APF3) tiendra son assemblée générale à la maison du parc, à Orry La Ville.

Elle sera suivie par une présentation des sites Natura 2000 du territoire assurée par E Das Gracas du Conservatoire des Espaces  Naturels de Picardie –secteur Oise.

Sur les trois jours, les 22-23-24 mars, opération HAUTS DE France PROPRE

Le dimanche 24 mars à 9h30, une équipe de l’AP3F vous invite à venir la rejoindre  sur le parking entre les étangs Chapron et Commelle, au bout de la route d’Hérivaux en venant de la Table de Montgésin pour faire les berges des étangs de Commelles et la route des Tombes (gants et sacs poubelle doivent être fournis mais par précaution munissez-vous en s’il en manquait – merci).

 .

Sur l’ensemble du territoire du parc, où que vous soyez, il y a un lieu de rendez-vous à côté de chez vous, avec la mobilisation de plusieurs partenaires et associations.

Vous pouvez vous inscrire et visualiser tous les évènements à proximité : http://hautsdefrance-propres.fr/#362

Deux ramassages citoyens parmi beaucoup d’autres, toujours le dimanche 24 mars :

-          L’Association des Poteaux des Trois Forêts vous donne rendez-vous à 9h30 au poteau du Grand Maître en forêt d’Halatte.

-          L’association Spect’acteurs vous donne rendez-vous à Chantilly à 9h30 à la Maison forestière de La Porte St Leu, au croisement de la D44 et de la route des Bourgognes avec, ici comme sur plusieurs sites, le renfort logistique de  la communauté de communes de l’aire cantilienne et organisé dans le cadre de la projection du film « Le grand saphir » le Mercredi 3 avril à 20h30 au Cinéma L'Elysée, à Chantilly.

 Le samedi 23 mars à 14h30 à la salle de conférences à la mairie de Chantilly, « La Gestion des marais à Chantilly au fil des siècles », conférence organisée par la Sauvegarde de Chantilly et présentée par les intervenants du SAGE de La Nonette et du Conservatoire d’Espaces Naturels de Picardie.

 .

Info : Aux portes du Parc, dans le Val d’Oise, le PLU de Gonesse classant 248 ha de terres agricoles en zone à urbaniser pour le projet insensé d’Europacity est annulé. Mais le feuilleton continue puisque la ville fait appel de cette décision…

A bientôt.

  .

Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts

Mail : AP3F@free.fr              Téléphone : 06 89 63 34 83

 

 

 

Le périmètre du PNR

Le périmètre du PNR

Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 11:14

.

Une enquête publique se déroulera du lundi 18 mars 2019 au vendredi 19 avril 2019 sur la demande d’autorisation environnementale présentée par la société KUBOTA Europe en vue d’exploiter un centre de recherche et développement de tracteurs agricoles dans la zone industrielle de la commune de Crépy en Valois, rue du bois de Tillet (170 emplois prévus).

.

Le commissaire enquêteur assurera des permanences, pour recevoir les observations écrites et orales du public dans la mairie de Crépy en Valois les jours suivants :

  • Lundi 18 mars de 09h00 à 12h00 ;
  • Samedi 30 mars 2019 de 09h00 à 12h00 ;
  • Samedi 06 avril 2019 de 09h00 à 12h00 ;
  • Mercredi 10 avril 2019 de 14h00 à 17h00 ;
  • Vendredi 19 avril 2019 de 14h00 à 17h00.

.

Le dossier de demande d’autorisation environnementale est consultable et téléchargeable sur le site internet des services de l’Etat dans l’Oise :

http://www.oise.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Les-installations-classees/Par-enquetes-publiques

.

Pendant la durée de l’enquête, le dossier peut être consulté par toute personne intéressée aux horaires d’ouverture de la mairie de Crépy en Valois, du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30, sauf le vendredi à 17h00 et le samedi de 09h00 à 12h00.

Le public pourra également consigner ses observations et propositions sur le registre d’enquête tenu à sa disposition à la mairie ou par courrier adressé au commissaire enquêteur à la mairie de Crépy en Valois.

.

Le public pourra prendre connaissance du rapport, des conclusions motivées du commissaire enquêteur, des réponses du demandeur sur le site internet des services de l’Etat de l’Oise (www.oise.gouv.fr)  pour une durée d’un an.

.

 

Localisation de la société Kubota à Crépy en Valois

Localisation de la société Kubota à Crépy en Valois

INFORMATION

.

Depuis l'interdiction au plus de 3.5t de franchir le pont St Ladre, l'arrêt du bus 41 reliant Crepy en Valois à Roissy est déplacé.

Il se trouve maintenant derrière la gare à l'angle de la rue Joseph Alexandre Fortier et le chemin des docks. Il n'a pas été posé de panneau indicateur juste un marquage au sol de couleur jaune "arrêt bus".

Le guichet de la gare ne vend plus les billets de cette liaison. Il faut maintenant acheter au chauffeur lors du départ. Le tarif est unique au prix de 9,10€ l'aller.

Les séniors qui bénéficiaient d'une réduction de 50% avec la carte sénior SNCF ne pourront plus prétendent à cette facilité financière. 

.

En pièce jointe ci-dessous les horaires du bus.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

 

Communauté de communes du pays de Valois : Enquête publique concernant l’installation de la société KUBOTA Europe à Crépy en Valois
Communauté de communes du pays de Valois : Enquête publique concernant l’installation de la société KUBOTA Europe à Crépy en Valois

Repost0
25 février 2019 1 25 /02 /février /2019 13:05

.

1.Par décret publié la veille de Noël, le gouvernement remplace les enquêtes publiques par une simple consultation par courriel, à « titre expérimental », dans deux régions : Bretagne et Hauts de France. En application de la loi du 10 août 2018 dite, cela ne s'invente pas, « Un Etat pour une société de confiance ».

.

Plusieurs associations de défense de l'environnement (1) ont déposé au Conseil d'État, le 28 janvier 2019, deux requêtes en annulation "pour excès de pouvoir". Elles concernent deux décrets "Lecornu/De Rugy" : celui du 29 novembre 2018 relatifs aux éoliennes terrestres, à l'autorisation environnementale et portant diverses dispositions de simplification et de clarification du droit de l'environnement ; et celui du 24 décembre 2018 pris en application de la loi pour un État au service d'une société de confiance (Ce dernier texte vise à "expérimenter pendant une durée de trois ans la mise en place d'une participation du public par voie électronique en remplacement de l'enquête publique").

.

Ces deux textes représenteraient une véritable "régression historique" pour les associations. Ils "suppriment le double degré de juridiction dans le contentieux éolien, réduisent à 15 jours le délai d'étude des projets éoliens par l'administration et remplacent les enquêtes publiques par une simple participation par voie électronique pour toutes les Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE) et notamment les éoliennes", détaillent-elles. Les requérants se désolent de "l'influence des promoteurs éoliens sur le ministère de l'Écologie et s'étonnent des nouvelles dispositions dérogatoires qui leur ont été octroyées, alors même que le rejet des éoliennes ne cesse de progresser dans la population".

(1La Fédération environnement durable, Vent de colère !, Vieilles maisons françaises, Patrimoine environnement et Sites & monument).

.

2.Nos observations

La publication en catimini de ces décrets est grave puisque certaines enquêtes publiques très importantes concernant les Installations Classées Pour l’Environnement – ICPE seront organisées sur internet et par mail, le plus rapidement possible et dans un souci d’empêcher le plus possible les associations et la population concernées d’y participer. C’est un déni de la démocratie participative.

.

3. Le plan local d’urbanisme de Crépy en Valois

La prochaine enquête publique de grande ampleur concernera le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Crépy en Valois, document très important pour l’avenir de notre ville.

Suivant nos informations des réunions publiques seront mises en place par quartiers et l’ancienne procédure de l’enquête publique avec un contact direct avec le commissaire enquêteur serait maintenue. Dossier à suivre.

.

Heureusement que l’enquête publique concernant le nouveau schéma de cohérence territoriale du pays de Valois a été réalisée en 2017 selon l’ancienne formule. Ce qui a permis de déceler rapidement la possibilité d’une enquête publique ICPE pour l’installation d’une décharge à l’intérieur du bois du roi et les risques de pollution de la nappe phréatique alimentant plusieurs villes et villages du pays de Valois dont Crépy en Valois.

.

Lisez également ci-dessous l'article écrit par Corinne Lepage.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Le bois du roi et le projet de la décharge dans le carré au centre

Le bois du roi et le projet de la décharge dans le carré au centre

Communauté de communes du pays de Valois : La disparition des enquêtes publiques est actée

Repost0
18 février 2019 1 18 /02 /février /2019 13:08

.

1.La chaleur produite par l’industrie a un grand avenir.

De plus en plus de projets sont à l’étude ou en cours de finalisation.

Des incinérateurs de déchets ménagers, des sites industriels dans toute la France, 7000 selon l’Ademe produisent de la chaleur qui le plus souvent s’envole dans l’atmosphère.

Cette chaleur auparavant ignorée commence à intéresser de grands groupes comme Véolia ou Suez mais aussi des ETI, des PME.

Des projets, des sites de récupération de cette chaleur industrielle fonctionnent déjà.

Dans le Nord et l’Est de notre pays, la chaleur émise par les incinérateurs d’ordures ménagères est valorisée mais des progrès sont encore possibles pour quintupler la puissance de cette énergie renouvelable.

.

2. Dans le département de l’Oise

2.1. Le centre principal de traitement des déchets de Villers Saint Paul

La combustion des déchets produit de l’électricité exportée vers le réseau RTE. La vapeur d’eau est revendue à une usine chimique proche mais permet également l’alimentation du chauffage urbain à Nogent sur Oise depuis octobre 2014.

Mais à la suite d’une politique de valorisation, le tonnage des déchets ménagers brûlés baisse régulièrement (-27% en 10 ans), remplacés par des déchets industriels.

Lire également le nouveau centre de tri situé à Villers St Paul en cliquant sur le lien suivant :

http://crepy.environnement.over-blog.fr/2018/06/communaute-de-communes-du-pays-de-valois-construction-d-un-centre-de-tri-de-grande-capacite-dans-l-oise.html

.

2.2.Le biogaz

Actuellement, en France, 60% du biogaz issu de la décomposition des déchets alimente un moteur qui produit de l’électricité ou de la chaleur en cogénération, tout en entraînant d’importants rejet de CO2 mais il existe une autre alternative plus intéressante.

.

2.3.La société Waga-Energy

Cette société a inventé une technologie qui permet d’injecter directement dans les réseaux de distribution de gaz naturel géré par GRDF du biogaz sous forme de biométhane, après traitement et débarrassé de ses impuretés, issu des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND).

Ce nouveaux procédé participe à l’économie circulaire puisque ce gaz issu des déchets se substitue au gaz importé. Par ailleurs, plus le tri a été organisé en amont, plus le biométhane produit est pur.

.

2.4.La valorisation du biogaz dans le département de l’Oise

La nouvelle technologie intitulée "Waga-box » a été inaugurée en juin 2017 sur l’ISDND de St Maximin dans le département de l’Oise, géré par la société SUEZ et peut ainsi fournir 20GWh de biométhane par an dans le réseau de gaz naturel, soit la consommation annuelle d’une ville de 3000 foyers.

.

2.5. L’installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Crépy en Valois (ISDND)

Notre association a demandé au responsable de l’ISDND de notre ville si une installation de valorisation équivalente du biométhane était possible mais la réponse fut négative car il n’y a pas de production suffisante de biogaz. Les déchets ménagers sont en priorité transférés vers Villers St Paul avec une augmentation conséquente de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) en parallèle.

Il y a plusieurs années un projet de chauffage des établissements publics (Lycée Jean Monnet par exemple) était à l’étude mais aucune suite n’a été donnée.

Nous vous proposons de lire notre dernier article concernant la commission de suivi de l’ISDND de Crépy en Valois en cliquant sur le lien suivant :

http://crepy.environnement.over-blog.fr/2018/07/communaute-de-communes-du-pays-de-valois-commission-de-suivi-de-site-de-l-installation-de-stockage-de-dechets-non-dangereux-isdnd-de

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

 

L'installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND) de Crépy en Valois

L'installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND) de Crépy en Valois

Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités