http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 12:39

---

Un lecteur de notre blog nous a fait part de ses interrogations sur les travaux effectués actuellement sur le territoire de la commune de Rouville, à la limite sud-ouest de Crépy en Valois (creusement d’une tranchée). Notre association a demandé des explications à la préfecture de Beauvais et voici la réponse :

---

Monsieur,
Par courriel du samedi 14 septembre 2013, vous interrogez mes services sur la raison des travaux de canalisation de gaz actuellement en cours entre Crépy en Valois et Rouville. Je vous informe à cet effet que ces travaux ne constituent pas les travaux de réalisation de la canalisation "Arc de Dierrey" mais bien les travaux de diagnostic d'archéologie préventive préalable à la réalisation dudit ouvrage.
.
Ces travaux ont été prescrits par arrêté du Préfet de Région Picardie (DRAC) du 01 février 2013 sous le n° 2013-622700A1 et autorisés par arrêté du Préfet de l'Oise d'occupation temporaire de propriétés privées du 22 mars 2013. Ce dernier arrêté a fait l'objet d'un affichage en mairie de Rouville pendant un mois (comme le prévoit la réglementation pour toutes les communes concernées) et d'une publication au recueil des actes administratifs (RAA) de la préfecture du 04 avril 2013 (consultable sur notre site internet).
.
Enfin, et pour votre complète information, cet arrêté préfectoral a fait l'objet d'un arrêté modificatif du 23 juillet 2013 pour les parcelles des communes de Houdancourt, Rully, Trumilly et Levignen, publié au RAA de la préfecture du 29 juillet 2013, suite à l'arrêté du Préfet de Région Picardie (DRAC) du 17 juillet 2013 n°622700A2.
.
Tels sont les éléments d'informations que je puis vous communiquer en réponse à votre message.
.
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée.

.
Pour le Préfet, et par délégation,
le chef du bureau des affaires juridiques.
Direction des relations avec les collectivités locales.
03.44.06.12.52 secrétariat DRCL

---

Commentaires de notre association : Les conclusions de la commission d’enquête ont été signées le 27 mai 2013. La prescription et l’autorisation des travaux de diagnostic archéologique ont été données respectivement sur la commune de Rouville, prés de Crépy en Valois, le 01 février 2013 et le 22 mars 2013.

Il faut rappeler que le gazoduc appelé « Arc de Dierrey » traversera le pays de Valois. Il doit épargner le bois du roi comme l’association Crépy environnement et qualité de la vie l’a demandé à la commission d’enquête. Plusieurs articles sur notre blog ont traité ce sujet.

.

Actuellement aucune réponse de GRTGAZ à la même question posée.

Les travaux sur la commune de Rouville, au sud-ouest de Crépy en Valois
Les travaux sur la commune de Rouville, au sud-ouest de Crépy en Valois
Les travaux sur la commune de Rouville, au sud-ouest de Crépy en Valois
Les travaux sur la commune de Rouville, au sud-ouest de Crépy en Valois

Les travaux sur la commune de Rouville, au sud-ouest de Crépy en Valois

Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 10:51

Le commissaire chargé de l’enquête publique sur l’aménagement d’une coulée verte sur la voie ferroviaire délaissée entre Ormoy-Villers et Mareuil-sur-Ourcq, a émis un avis favorable quant à sa réalisation. Il recommande cependant à la Communauté de communes du Pays de Valois (CCPV) « d’apporter une attention toute particulière à la traversée de la N 2 ».

En effet, la mise en place de ce projet comprenait trois problèmes : la traversée du bois du château de Betz, la traversée de la N 2 et les ouvrages détériorés à Mareuil-sur-Ourcq. Mais des solutions ont été proposées. Ce projet consiste à faire côtoyer piétons, cyclistes et cavaliers sur une voie de 21 km. Il répond à des enjeux territoriaux tels que le développement touristique et économique, la création d’une activité de détente et la construction d’une image du territoire.

.

La Parisien du 26.06.2013

Le tracé de la coulée verte

Le tracé de la coulée verte

OBSERVATIONS RECUEILLIES PAR LE COMMISSAIRE ENQUETEUR AU COURS DE L’ENQUETE PUBLIQUE

Lors de ma première permanence à Ormoy-Villers, je me suis rendu au départ de la voie verte pour me rendre compte du tracé et de l’emplacement de l’aire d’accueil. J’ai constaté que pour les cavaliers, en raison du maintien d’une activité ferroviaire, ils devraient traverser la RD 136 au début de leur parcours. Je n’ai, pendant cette permanence, recueilli qu’une observation, celle d’un représentant d’une société ECOPOLE souhaitant une interaction entre le projet de cette société et celui de la CCPV. J’ai enregistré sa déclaration sans émettre d’avis.

Les intervenants furent plus nombreux lors de ma permanence à Mareuil sur Ourcq. Un exploitant agricole voulait s’assurer qu’il pourrait avoir un droit de passage sur la voie verte, étant donné qu’il possédait des terres de part et d’autre. Je l’ai rassuré en lui apprenant qu’une sur-dimension permettrait le passage de camions de 40 tonnes. Je lui ai indiqué que la planche «Bois saint Martin» et la fiche annexe AVP confirmaient mon discours. Un résident de Villeneuve sous Thury a posé le cas de l’incivisme des chasseurs. La CCPV m’a indiqué que des contacts avaient été pris avec la société de chasse pour résoudre cette difficulté et qu’en aucun les chasseurs n’auraient un droit d’accès sur la voie verte. Il voulait par ailleurs savoir s’il existait une possibilité de sortie en cours de trajet. Je lui ai rappelé que les chemins forestiers joueraient ce rôle de sortie de secours. Enfin un gérant du «Bois du Hibou» voulait connaître les terrains qui seraient concernés. Je lui indiqué que la CCPV avait acquis l’emprise ferroviaire de RFF. La CCPV m’a confirmé que le périmètre d’emprise sur ce massif boisé était nul.

2 intervenants se sont présentés lors de ma permanence à Crépy en Valois. Le premier m’a fait part de son opposition à la création de cette coulée verte pour des raisons administratives, économiques et environnementales. Pour ce dernier aspect, il dénonçait une menace pour l’écosystème. Je lui ai rappelé tous les travaux d’aménagement et les précautions prises au contraire pour préserver cet écosystème. Enfin il souhaitait connaître le coût de la maintenance. Je lui appris que l’estimation était de 35000Euros HT.

Un propriétaire de terrains jouxtant la voie verte a adressé un courrier indiquant son opposition à tout achat de ses terrains. Je lui ai rappelé que le projet n’avait pas envisagé ce genre d’acquisition. Je l’ai par ailleurs rassuré sur la dimension du parking d’Ormoy-Villers qui en aucun cas ne pourrait accueillir des gens du voyage. Il souhaitait également connaître le tracé de la voie cavalière. J’ai demandé un plan à la CCPV et l’ai rencontré à son domicile le 13 Avril. Il a pu constater que le projet de coulée verte ne portait pas atteinte aux propriétés riveraines.

Pendant ma permanence à Betz, j’ai reçu des opposants au projet. Les motifs portaient sur le coût, sur les nuisances sonores, sur la dégradation de l’écosystème. J’ai tenu à répondre à chacun de ces points. Pour l’écosystème, j’ai conseillé de lire l’annexe de la DREAL. Pour les nuisances sonores j’ai indiqué que ce reproche était injustifié du fait de l’absence d’engins motorisés sur la coulée verte.

Un couple s’est inquiété du bornage du géomètre. Un triangle de 4m2 est sur le chemin leur permettant une sortie. Lors de l’acquisition de leur propriété cette excroissance ne leur avait pas été signalée. La CCPV contactée est d’accord pour envisager la cession de ce petit périmètre. J’ai conseillé à ce couple de prendre rendez vous avec la CCPV.

J’ai reçu un courrier d’un adjoint au maire d’Acy le Multien qui a signalé que le pont à l’entrée de Betz a été démoli afin de laisser passer des camions sur la départementale 332; cette situation pose un problème de sécurité aux habitants. Le courrier demande la reconstruction du pont. La CCPV contactée m’a indiqué que le tablier serait refait avec un portique hors gabarit.

Le 13 Avril pendant ma permanence au siège de la Communauté de Communes, une personne s’est inquiétée de l’éventuelle mise en place d’un projet ECOPOLE ; Cette question avait déjà été abordée lors de la permanence à Ormoy-Villers. Elle m’a expliqué que le début du délaissé ferroviaire n’avait pas été acquis, RFF voulant permettre aux responsables de l’éventuel projet d’acheminer leurs déchets. La conséquence de cette décision a amené la CCPV à prévoir un itinéraire équestre contournant l’espace de la Sablière dans le Bois du Roy. L’intervenante a souligné aussi que le projet ECOPOLE se trouverait sur un corridor répertorié pour la grande faune. Cette situation mérite que la CCPV contacte les municipalités d’Ormoy-Villers et de Péroy les Gombries et alerte la DREAL sur les risques encourus par le corridor répertorié pour la grande faune. Ces remarques contredisent l’idée du représentant du projet ECOPOLE demandant une interaction avec le projet de coulée verte.

.

CONCLUSION du commissaire enquêteur

Etant donné que le projet de coulée verte s’inscrit dans un ensemble régional et national de développement des déplacements «mode doux»,

Etant donné que l’étude d’impact a pris en compte tous les paramètres tant environnementaux que législatifs,

Etant donné que les communes concernées par le projet ont indiqué sa compatibilité avec leur PLU,

Etant donné que le projet s’est soucié de ne pas porter atteinte aux propriétés riveraines,

Etant donné que la Communauté de Communes du Pays de Valois a souhaité apporter une réponse aux doléances exprimées,

J’émets un AVIS FAVORABLE à la réalisation de ce projet de coulée verte en recommandant cependant d’apporter une attention toute particulière à la traversée de la RN2. Une concertation avec les clubs équestres est vivement conseillée pour la mise en place d’une signalétique efficace.

.

Jean-Jacques Goupil

Commissaire enquêteur

-

Observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

Il est inconcevable que le projet tant décrié, nommé pompeusement « écopôle » dont le but est la création d’une décharge et d’une carrière au cœur du bois du roi, puisse cohabiter avec le projet de la coulée verte, élément de développement touristique en harmonie avec la nature porté par la communauté des communes du pays de Valois.

.

Notre association lance un appel aux habitants de Péroy les Gombries, d’Ormoy Villers, de Nanteuil le Haudoin, de Crépy en Valois, du pays de Valois :

Prenez vos responsabilités, dénoncez ce projet de création d’un site industriel polluant. Ne laissez pas un héritage dégradé à vos enfants et petits-enfants.

---

Tout doit être fait pour que le futur plan d’élimination des déchets de l’Oise, piloté par le Conseil Général, n’inclût pas le bois du roi, patrimoine vert du pays de Valois, dans les zones susceptibles de recevoir des déchets ménagers et industriels.

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 11:55

La contestation du projet concernant la création d’une carrière d’extraction de sable et d’une décharge au cœur du bois du roi, site forestier exceptionnel par sa faune et sa flore, s’amplifie.

Dés l’évocation de cette aberration, portée par le promoteur « Bois du roi paysager », une escroquerie linguistique, l’association Valois environnement a contesté ce projet.

Depuis, le R.O.S.O. (Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise), Picardie Nature, la S.A.F.H.E.C. (Société des Amis des Forêts d’Halatte, d’Ermenonville et de Chantilly) et d’autres associations locales sont venues grossir les rangs des opposants.

Les habitants d’Ormoy Villers seront particulièrement touchés et démontrent par de nombreux calicots leur opposition à ce projet (Premières habitations à 700 mètres de la décharge. La nappe phréatique alimentant de nombreuses villes du pays de Valois, située au-dessous de la future décharge, risque d’être polluée.

Les Plans locaux d’urbanisme des villes de Péroy les Gombries et d’Ormoy Villers, modifiés uniquement dans le but de permettre la création de ce site industriel et approuvés en conseil municipal, sont contestés devant la juridiction administrative.

De nombreux élus locaux, des organismes tels que le conservatoire des espaces naturels de Picardie appellent à l’arrêt de ce projet.

De plus la coulée verte, projet porté par la communauté des communes du pays de Valois, dont le tracé partira d’Ormoy Villers à Mareuil sur Ourcq ne doit pas cohabiter avec une décharge. Il est inconcevable que les promeneurs croisent dans le bois des camions chargés de toutes sortes de détritus provenant d’Ile de France.

Quel guide touristique ou syndicat d’initiative sérieux osera proposer aux touristes la visite d’une décharge après une petite randonnée dans la campagne et en forêt ? Idée saugrenue d’un représentant de la société « Bois du roi paysager » demandant une interaction entre le projet de coulée verte et le projet industriel polluant, dénommé abusivement « ECOPOLE ». (Notre association mettra en ligne prochainement les conclusions du commissaire enquêteur concernant cette coulée verte).

Après la manifestation de septembre 2012 à Ormoy Villers, voici le temps d’une deuxième soirée d’information avec la participation de nombreuses personnalités.

Venez à Nanteuil le Haudoin pour vous informer, comprendre les dangers que coure le bois du roi, patrimoine naturel du pays de Valois, confirmer votre opposition à ce projet, le faire savoir à votre entourage et pourquoi pas, exprimer votre désaccord par la suite en mars 2014 à Péroy les Gombries et à Ormoy Villers.

Vous pouvez lire plusieurs articles édités sur notre blog qui retracent les différents épisodes de cette contestation.

Bois du roi : Avis aux habitants de Crépy en Valois et du pays de Valois (suite)

Bois du roi : Biocorridor essentiel entre les forêts d'Ermenonville et de Retz

Bois du roi : Biocorridor essentiel entre les forêts d'Ermenonville et de Retz

Ormoy Villers, la rue principale décorée de calicots contre la décharge prévue au coeur du bois du roi
Ormoy Villers, la rue principale décorée de calicots contre la décharge prévue au coeur du bois du roi
Ormoy Villers, la rue principale décorée de calicots contre la décharge prévue au coeur du bois du roi
Ormoy Villers, la rue principale décorée de calicots contre la décharge prévue au coeur du bois du roi

Ormoy Villers, la rue principale décorée de calicots contre la décharge prévue au coeur du bois du roi

Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 12:33

.

Bois du roi : Avis aux habitants de Crépy en Valois et du pays de Valois
Bois du roi : Avis aux habitants de Crépy en Valois et du pays de Valois
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 12:03

L’association Crépy environnement et qualité de la vie a participé au forum des associations qui s’est tenu le samedi 07 septembre 2013 de 10h00 à 18h00, salle Marcel Quentin.

Les membres de l’association présents sur le stand ont répondu aux questions formulées par le public.

Les membres de notre association ont également expliqué nos activités liés à la protection de l’environnement, à la préservation de la qualité de la vie dans notre ville et dans le pays de Valois, à la recherche d’un équilibre harmonieux entre l’économie, la préservation des paysages, de la faune et de la flore, à la promotion d’un développement durable, de l’agriculture raisonnable et locale depuis 1976, date de la création de notre association.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et de la qualité de la vie

Crépy en Valois : Forum des associations le samedi 07 septembre 2013
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 10:38

Conclusions de la commission d’enquête

Aucun incident notable n’ayant perturbé le bon déroulement de l’enquête et malgré certaines réticences exprimées sur le bien fondé du projet, aucune remise en cause n’a été formulée par le public.

La commission d’enquête à l’unanimité de ses membres donne un avis favorable :

  • A la modification du plan local d’urbanisme (PLU) des communes d’Antilly, de Bargny et de Betz sous réserves que GRTgaz prenne en charges les frais de mise en comptabilité des documents d’urbanisme des communes d’Antilly, de Bargny et de Betz ;
  • A la déclaration d’utilité publique (DUP) en vue de l’établissement de servitudes de la canalisation de transport de gaz Cuvilly (60)-Dierrey(10)-Voisines(52) avec les demandes de modification du tracé sur la commune de Lévignen et un complément de réponse à la commune de Villeneuve sur Verberie concernant le renforcement de l’épaisseur de la conduite.

Elle recommande de proposer aux associations de participer à l’état des lieux et au suivi des travaux, avec les services de l’Etat, en particulier en zones humides et lors du franchissement de cours d’eau.

Elle souhaite que la prise en charge par le maître d’ouvrage des pénalités liées aux mesures agro-environnementales soit sans ambigüité, dans le cas où elles sont liées aux travaux projetés par GRTgaz.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie s’est attachée, lors du déroulement de l’enquête publique, à la préservation du bois du roi déjà mis en danger par le projet de création d’une décharge et d’une carrière.

Le tracé proposé actuellement passe à la limite de ce site forestier.

Notre association sera vigilante au maintien des engagements pris par le maitre d’ouvrage à ce sujet.

Certaines zones classées sont malheureusement touchées mais il est difficile à notre époque de difficultés économiques, de s’opposer à ce type de construction. Notre but est de limiter au maximum les atteintes au paysage, à l’environnement naturel, de proposer parfois des modifications au tracé initial du gazoduc.

De son côté, le R.O.S.O., au niveau départemental, a effectuer un travail d’une grande expertise.

Si vous voulez obtenir de plus amples informations, puisque cet article ne donne de renseignements que sur le pays de Valois, vous pouvez cliquer sur le portail : http://www.oise.prefec.gouv.fr - Les enquêtes publiques - Projet Arc de Dierrey.

Tracé du gazoduc "Arc de Dierrey"

Tracé du gazoduc "Arc de Dierrey"

Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 10:31

Construction d’une nouvelle canalisation dite « Arc de Dierrey » entre les communes de Cuvilly (Oise) et de Voisines (Haute Marne).

Résumé des conclusions de la commission d’enquête concernant notamment le Pays de Valois.

La société GRTgaz a sollicité l’engagement de la déclaration d’utilité publique du projet. Les dispositions du plan local d’urbanisme (PLU) ou du plan d’occupation des sols (POS) des 43 communes ne permettent pas la réalisation de ce projet. Une procédure de mise en compatibilité des documents d’urbanisme est nécessaire.

GRTgaz en qualité d’opérateur de réseau de transport de gaz naturel en France doit assurer :

  • Le transport des quantités de gaz nécessaires entre ses points d’approvisionnement et ses points de livraison ;
  • La pérennité de ses ouvrages malgré les aléas naturels ;
  • Le développement équilibré et durable du territoire ;
  • La sécurité de la canalisation et des habitants situés à proximité

L’approvisionnement en énergie est vital pour les besoins quotidiens des particuliers et des activités industrielles justifiant la déclaration d’utilité publique du projet.

Les atteintes à la propriété privée sont jugées peu excessives par la commission d’enquête. La santé publique n’est pas menacée. Les atteintes visuelles sur le paysage sont relativement faibles, sauf en ce qui concerne les zones boisées, toutefois la protection de la faune, de la flore et des sols doit rester une priorité.

La profondeur de 1,20m est retenue pour le projet au lieu de 1,00m règlementaire. Les tubes auront une épaisseur réputée suffisante pour résister aux agressions d’une pelle mécanique. Cette canalisation doit acheminer le gaz en réduisant au maximum les impacts, qu’ils soient techniques, financiers ou environnementaux.

Toutefois les réponses apportées par GRTgaz sur les perturbations économiques sont satisfaisante à l’exception des questions concernant la dévaluation éventuelle de la valeur des propriétés due à la présence de la conduite de gaz. La commission d’enquête n’a pas d’avis sur ce point difficilement quantifiable. Elle n’a ni recommandation ni réserve à formuler.

La commission d’enquête, compte-tenu :

  • Du centre ville urbanisé de Levignen ;
  • La carrière de Silice SIBELCO où une distance minimum d’éloignement doit être respectée ;
  • Le dépôt de GPL Butagaz ;
  • L’engagement d’épargner le bois du roi à la suite d’une forte demande exprimée lors du débat public.

Demande que le tracé initial de la canalisation soit modifié avec la possibilité d’un passage dans le périmètre de protection des risques technologiques (dépôt de GPL) et un éloignement des zones habitées.

La commission d’enquête recommande qu’une concertation spécifique soit engagée avant toute opération avec la commune de Levignen, afin d’envisager la profondeur et la protection spécifique de la canalisation, quel que soit le tracé retenu.

GRTgaz doit également prendre en compte les souhaits de renforcement d’épaisseur de la canalisation aux endroits sensibles et notamment sur le territoire de la commune de Villeneuve sur Verberie (de 13 mm à 15,4 mm).

Le territoire de la commune de Antilly, impacté par cette réalisation, est couvert par un plan local d’urbanisme approuvé en décembre 2011, celui de la commune de Bargny, impacté par ce projet, est couvert par un plan local d’urbanisme approuvé en décembre 2009.

Le territoire de la commune de Betz, impacté par ce gazoduc, est couvert par un plan d’occupation des sols (POS), approuvé en novembre 2009 et modifié en mars 2011.

La pose d’une canalisation de diamètre DN1200 nécessite l’utilisation temporaire d’une emprise de 30 à 35 mètres de large dans laquelle les arbres seront abattus.

Après les travaux, il subsistera une servitude « non sylvandi » interdisant la plantation d’arbres de hautes tiges (hauteur supérieure à 2.70m) sur une largeur de 10 mètres.

La traversée d’un espace boisé classé (EBC) situé dans la zone N figurant au plan local d’urbanisme de la commune d’Antilly nécessite la suppression du classement de l’espace boisé classé (EBC) pour une surface de 485 m2 environ.

Le règlement du plan local d’urbanisme de la commune de Bargny ne prévoyant pas la possibilité d’implanter des ouvrages techniques déclarés d’utilité publique dans la zone A, il y a lieu de prévoir la mise en compatibilité de ce règlement.

La traversée d’un espace boisé classé (EBC) située ans la zone ND figurant au plan d’occupation des sols de la commune de Betz nécessite la suppression du classement de l’espace boisé classé (EBC) pour une surface de 3515 m2 environ.

(La suite la semaine prochaine)

 La ligne rouge entre Crépy en Valois et le bois du roi préfigure le tracé du gazoduc

La ligne rouge entre Crépy en Valois et le bois du roi préfigure le tracé du gazoduc

Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 19:26
Les perturbation boulevard Victor Hugo
Les perturbation boulevard Victor Hugo
Les perturbation boulevard Victor Hugo
Les perturbation boulevard Victor Hugo
Les perturbation boulevard Victor Hugo

Les perturbation boulevard Victor Hugo

Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée
Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée
Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée
Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée
Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée

Boulevard Victor Hugo : Réfection de la chaussée

Après l’ouverture du cinéma le 16 août 2013, les travaux de réfection de la chaussée sur le boulevard Victor Hugo se poursuivent. Une circulation alternée a été mise en place le lundi 19 août 2013 avec des feux tricolores. La circulation est donc perturbée. Les nombreux poids lourds et les voitures de tourisme roulent au pas. (Voir les photos ci-dessus).

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de la l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Repost0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 12:28

16 avril 2013, le jour de la réception du cinéma est arrivé à 14h00.

Le restaurant Courtepaille doit ouvrir ses portes deuxième quinzaine de septembre 2013.

Il ne reste plus qu’à attendre les habitants de la communauté du pays de Valois pour que le succès soit au rendez-vous.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et de la qualité de la vie

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma mars 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma mars 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma mars 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma avril 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma avril 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma avril 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma avril 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma avril 2013

Crépy en Valois - Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo mai 2013
Crépy en Valois - Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo mai 2013
Crépy en Valois - Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo mai 2013
Crépy en Valois - Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo mai 2013

Crépy en Valois - Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo mai 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juin 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juin 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juin 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juin 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juin 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juillet 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juillet 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juillet 2013
Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juillet 2013

Crépy en Valois : Les travaux du cinéma et du boulevard Victor Hugo juillet 2013

Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013
Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013
Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013
Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013
Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013

Crépy en Valois - Derniers travaux pour le cinéma, le restaurant et le boulevard Victor Hugo avant réception 12 août 2013

Crépy en Valois : le cinéma jour de l'ouverture 16 août  2013
Crépy en Valois : le cinéma jour de l'ouverture 16 août  2013
Crépy en Valois : le cinéma jour de l'ouverture 16 août  2013
Crépy en Valois : le cinéma jour de l'ouverture 16 août  2013

Crépy en Valois : le cinéma jour de l'ouverture 16 août 2013

Repost0
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 10:20

MESSAGE AUX ADHERENTS

Péroy les Gombries,

Le 16 juillet 2013

Madame, Monsieur,

En ce début des vacances d’été, je vous adresse un bilan de nos actions et résultats obtenus depuis notre dernière assemblée générale :

- un recours a été déposé contre la procédure de révision du plan d’urbanisme d’Ormoy-Villers, au tribunal administratif, pour abus de pouvoir. Nous avons confié la conduite de ce recours à une avocate spécialisée avec laquelle nous restons en relation suivie.

- avec l’aide du R.O.S.O nous avons engagé une procédure de « pétition » devant le Parlement Européen. Celle-ci a été agréée. La commission va donc enquêter sur les atteintes que le projet « écopôle » porterait au Bois du roi, en particulier à la zone NATURA 2000.

- nous sommes intervenus dans l’enquête conduite dans l’affaire dite de la « coulée verte » qui sera implantée sur l’ancienne voie ferrée d’Ormoy à Mareuil sur Ourcq. A notre grande satisfaction, le commissaire-enquêteur a souligné l’incompatibilité de ce projet touristique et écologique avec les prétentions de la Sté « Bois du roi paysagé » de réutiliser cette voie ferrée pour acheminer des convois de déchets.

- nous avons demandé au conseil général de mettre un terme à la convention qui lie le département et le propriétaire forestier au sujet de « l’ouverture au public » du site de la Pierre au coq en arguant de son caractère fallacieux et coûteux en argent public (100 000 € depuis 2004 !). Cette convention sera réexaminée en 2014 en tenant compte du fait que le propriétaire forestier et le porteur du projet « écopôle » sont, en fait, la même personne.

- le conseil général nous a également assurés que les études relatives aux plans départementaux de gestion des déchets du BTP et autres venaient seulement d’être engagées. En conséquence, les affirmations de la Sté Bois du paysagé quant à la conformité de son projet de centre d’enfouissement avec les plans de la puissance publique sont très prématurées et relèvent du « lobbying » le plus insistant.

- la campagne d’affichage « NON A LA DECHARGE » connaît un réel succès à Ormoy-Villers (110 habitations supportent un panneau ou une banderole, sans compter les « autocollants »). Nous ne désespérons pas d’enclencher une telle action à Péroy les Gombries.

Avec mes meilleurs sentiments

Le Président

Gabino SANTOS

Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs
Quelques calicots significatifs

Quelques calicots significatifs

Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités