http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 13:24

.

Projet d’acquisition des terrains nécessaires à la constitution d’une réserve foncière par la commune de Crépy en Valois.

La municipalité de Crépy en Valois a décidé de constitué une réserve foncière dans le but de réaliser l’extension de la zone industrielle.

.

1.- Les modalités :

- Par une opération d’acquisition de parcelles foncières déclarée d’utilité publique ;

- Par la délimitation des parcelles à exproprier et l’identification des propriétaires ou ayant droits.

.

2.- Le déroulement de la procédure de déclaration d’utilité publique :

La mairie préfère la solution de règlement amiable entre le vendeur et l’acheteur.

Plusieurs parcelles nécessaires au développement des capacités logistiques de la société FM Logistic sont en passe d’être acquises ou ont été acquises par la société après négociation avec les propriétaires fonciers.

Ce projet de développement de l’entreprise a déjà donné lieu à un plan de prévention des risques technologiques puisque à la suite du projet de construction d’entrepôts pour une grande quantité de produits inflammables, FM Logistic sera déclarée « SEVESO seuil haut ».

LCM, société de logistique qui a fait l’objet récemment d’une actualité brûlante a également besoin de s’agrandir. Il semble que sa situation actuelle ne permet pas son développement.

La zone commerciale se compose pour l’instant des magasins ALDI et GIFI.

Une bande de terre, large de 50m et inconstructible longera le bois de Tillet.

Ces précisions ont été données par les services de l’urbanisme de la mairie de Crépy en Valois.

La commune a décidé d’acheter les parcelles au prix de 6€ le m2.

.

3.- Les observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

Notre association est très réticente à la disparition de terres agricoles mais le bureau directeur a donné son accord pour la construction d’entrepôts par FM Logistic, pérennisant ainsi 500 emplois avec une prévision de création d’emplois supplémentaires.

Par ailleurs La société LCM a également besoin de plus de superficie pour rester à Crépy en Valois.

Dans ces conditions, à titre exceptionnel, l’association émet un avis favorable à la constitution d’une réserve foncière par la commune pour l’extension de la zone industrielle et non pour une future zone d’habitations.

De plus, tant que les parcelles foncières restent la propriété de la commune sans destination particulière, les agriculteurs doivent pouvoir y travailler.

.

Bureau Directeur de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Zone industrielle de Crépy en Valois : La réserve foncière envisagée

Zone industrielle de Crépy en Valois : La réserve foncière envisagée

Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 17:47

.

Liste des commissaires enquêteurs 2014 : une sélection rigoureuse dans l’Oise.

.

44, c’est le nombre de commissaires-enquêteurs figurant sur la liste d’aptitude aux fonctions de commissaires enquêteurs de l’Oise publiée par la préfecture suite à la réunion de désignation du 3 décembre 2013. Ils étaient 69 en 2009, 75 en 2011, 58 en 2012 et 49 en 2013.

Le décret oblige les commissaires titulaires déjà inscrits à se réinscrire tous les quatre ans. Chaque candidat (nouveau et réinscrit) doit adresser un dossier le plus complet possible au président de la commission en expliquant ses motivations à cette fonction. Chaque candidat est invité à le présenter devant les membres de la commission.

Tenu au secret des débats, le ROSO siège à cette commission au côté des services de l’état (préfecture, DREAL, DDT), d’un représentant de l’UMO et du Département, de la fédération de la pèche et d’un représentant des commissaires enquêteurs d’un autre département. Cette commission est présidée par un vice-président du tribunal administratif.

Les critères examinés par la commission sont, entre autre :

  • La qualité des enquêtes réalisées par les commissaires titulaires
  • La motivation à exercer pour les nouveaux candidats
  • L’indépendance et les conflits d’intérêts.
  • L’accès à l’information et la documentation
  • La présence dans les formations faites par la DREAL

Pour le ROSO et ses adhérents, le rôle du commissaire enquêteur dans les enquêtes publiques est très primordial pour garantir les règles de fonctionnement de ces enquêtes. En effet, bien souvent les arguments avancés par les associations contre un projet ne sont réellement examinés qu’au cours de l’enquête publique. L’avis du commissaire enquêteur (favorable, favorable avec réserves ou défavorable) doit être impartial et il doit écouter toutes les parties. Son avis comptera, ensuite, dans l’éventuel recours au tribunal administratif.

Il n’est pas admissible de s’entendre dire lors de l’enquête publique par un commissaire enquêteur : mais « pourquoi vous être contre ce projet, il faut bien éliminer les déchets, il faut bien installer des éoliennes, il faut bien construire des maisons…. » sans écouter les arguments mis en avant.

Sur seize candidats présentés, la commission n’en a retenu que neuf. Les candidats suivants à la ré-inscription n’ont pas été retenus : Messieurs Randolet, Lahaye, Madame Claux.

Le ROSO est très satisfait du fonctionnement de cette commission.

.

Le ROSO

---

Observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

Notre association est très attentive à certaines qualités et attitudes des commissaires enquêteurs qui ont fait défaut lors de certaines enquêtes publiques réalisées dans le pays de Valois.

  • Expertise, professionnalisme ;
  • Indépendance, impartialité ;
  • Absence de conflit d’intérêts ;
  • Considération des différents participants à l’enquête publique.

.

Pour mémoire, Madame Delphine Claux a été nommé en 2011 commissaire enquêteur dans l’enquête publique concernant le plan local d’urbanisme de la commune de Péroy les Gombries, essentiellement prévu pour l’installation d’une décharge au cœur du bois du roi, patrimoine naturel du pays de Valois.

Elle a également assuré la gestion de l’enquête publique pour le plan de prévention des risques technologiques de la société LIBELTEX NTI situé dans la zone industrielle de Crépy en Valois.

.

Vous pouvez retrouver des extraits de ces enquêtes publiques publiés sur le blog « Crépy en Valois environnement ».

Carte du département de l'Oise

Carte du département de l'Oise

Repost0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 11:27

.

Une garde médicale doit normalement fonctionner à partir du mois de mars 2014 le soir et le week-end.

En effet depuis 2011, il n’est pas bon d’être malade le soir ou le week-end dans la communauté des communes du pays de Valois. La seule solution est soit le service d’urgence de Compiègne ou de Creil.

En effet la maison médicale fonctionne actuellement comme une administration ou une entreprise aux jours et heures ouvrables.

Après bien des atermoiements, d’hésitations, les médecins ont donc accepté d’effectuer des tours de garde pour mieux veiller à la santé des habitants de notre région et c’est une bonne décision. Par la suite des améliorations de fonctionnement devront se poursuivre.

Plusieurs réunions de travail ont eu lieu entre les professionnels de la santé, la mairie, des associations, et la société Ascentis en 2013 pour remettre en place une garde médicale d’urgence. Notre association a assisté à la dernière en octobre 2013.

La conclusion de cette réunion a été que l’offre médicale n’était pas à la hauteur d’une ville comme Crépy en Valois et de la communauté des communes du pays de Valois.

.

Pour plus d’informations vous pouvez lire l’article publié sur notre blog concernant cette réunion et précisant les modalités de fonctionnement du service de garde médicale d’urgence et de l’ouverture prévisionnelle d’une maison de santé incluant des médecins généralistes et des médecins spécialistes.

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie a placé en bonne position, dans ses préoccupations principales, l’installation d’un service de garde médicale dans notre ville.

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Maison médicale à gauche et à droite centre de radiographie et laboratoire d'analyses médicales à Crépy en ValoisMaison médicale à gauche et à droite centre de radiographie et laboratoire d'analyses médicales à Crépy en Valois

Maison médicale à gauche et à droite centre de radiographie et laboratoire d'analyses médicales à Crépy en Valois

Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 13:02

.

Enquête publique relative à la demande d’autorisation au titre d’une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE)

.

L’enquête publique s’est déroulée du vendredi 04 octobre 2013 au lundi 04 novembre 2013. Madame Delphine CLAUX a été désignée comme commissaire enquêteur.

.

1.- ANALYSE DES OBSERVATIONS RECUEILLIES

.

1.1.-Recensement des observations réalisées au cours de l’enquête

Une seule personne s’est déplacée. C’est cette même personne qui a réalisé une observation via une lettre lors de l’enquête publique. Il s’agit d’un représentant de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

1.2.-Communication des observations au maître d’ouvrage

Après la clôture de l’enquête publique, j’ai informé le maître d’ouvrage de la remarque de cette association sur le registre en date du 08 novembre 2013.

.

1.3.-Analyse de l’observation

Cette lettre ne pose pas de question. Elle reprend en quelques lignes le dossier de demande d’autorisation et émet un avis :

« L’association Crépy en Valois environnement et qualité de la vie est défavorable à la construction d’une résidence pour personnes âgées ou toute autre habitation, si celle ci est confirmée, dans le périmètre du risque thermique ou de surpression potentiel, sans servitude imposée au promoteur pour supprimer ce risque. »

.

Même si aujourd’hui aucune habitation n’est construite, le principe de précaution veut que toutes habitations qui intègrent la zone des effets indirects (bris de glace) soient dotées d’un dispositif qui permettra de supprimer cet effet. Ce point est d’ailleurs stipulé sur le porté à connaissance qu’a rédigé la préfecture.

.

Dans la zone des effets réversibles, liée au four, aucune habitation n’est envisagée. Une bande végétale de 10 m périphérique à la limite de l’installation sur cette parcelle est envisagée avec la commune de Crépy en Valois.

.

2.- CONCLUSIONS

.

La société LIBELTEX exerce sur le site de Crépy en Valois des activités de fabrication de textiles industriels non-tissés. Cette installation est présente sur ce territoire depuis 1987. Son activité ayant augmenté depuis le dépôt de dossier de déclaration en 1991, c’est donc à l’initiative de la société, qu’une demande d’autorisation d’exploiter a été déposée.

.

Ce changement de statut a induit la définition de deux périmètres de zone d’effets :

  • Une zone des effets irréversibles (liée aux fours) ;
  • Une zone des effets indirects (bris de vitres).

.

Ces zones d’effets sortent de la propriété de l’installation et recoupent une parcelle qui, a l’origine, était à destination industrielle et pour laquelle un changement de destination a été réalisé par ubne modification du PLU de la commune de Crépy en Valois.

.

Ce changement de destination fait suite à la volonté de la commune de réaliser une résidence médicalisée pour les personnes âgées.

Toutefois, un accord a été trouvé entre la mairie et la société LIBELTEX, puisque sur la zone des effets irréversibles, qui sont limités en bordure de la parcelle, un espace végétal sera réalisé.

.

De plus, comme le stipule le porter à connaissance de la préfecture « l’autorisation de nouvelles constructions est la règle dans les zones exposées à des effets indirects. Néanmoins, il conviendra d’introduire dans les règles d’urbanisme du PLU les dispositions imposant à la construction d’être adaptée à l’effet de surpression lorsqu’un tel effet est généré ».

.

Ainsi, les constructions sont possibles en mettant à titre d’exemple des verres spécifiques au niveau des fenêtres construites. Le pfrojet au niveau de la commune peut également se faire tout en préservant la sécurité des personnes.

.

En conséquence, étant donné les éléments cités précédemment et la faible mobilisation du public, j’émets un avis favorable à ce projet.

.

Delphine CLAUX

---

Observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

L’installation de vitres résistantes aux effets de surpression est nécessaire mais il ne faut pas oublier de renforcer l’encadrement des fenêtres et leur scellement aux murs de l’immeuble. Par ailleurs l’espace végétal envisagé en limite de la zone à effets irréversibles peut être réalisé sur une butte de terre d’une hauteur à déterminer pour dévier les effets de surpression.

.

Par ailleurs le conseil municipal en date du 24 septembre 2013 a approuvé, après avis favorable du commissaire enquêteur :

  • Le projet d’aménagement global (PAG) du secteur bois du Tillet ;
  • La modification n°3 du plan local d’urbanisme ;
  • Le projet urbain partenarial (PUP) du secteur Carnot-Tillet.

.

Notre association a publié sur son blog plusieurs articles en 2013 sur le sujet du dossier de modification n°3 du plan local d’urbanisme concernant les secteurs du bois de Tillet et Carnot-Tillet.

.

Pour plus de renseignements, vous pouvez cliquer sur le lien :

www.crepyenvalois.fr/conseil_municipal_24092013.pdf‎

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Crépy en Valois : La modification n°3 du PLU et le plan de prévention des risques téchnologiques de la société LIBELTEX N°1
Crépy en Valois : La modification n°3 du PLU et le plan de prévention des risques téchnologiques de la société LIBELTEX N°1

Crépy en Valois : La modification n°3 du PLU et le plan de prévention des risques téchnologiques de la société LIBELTEX N°1

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:15

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie présente un résumé du SCOT du Pays de Valois. Ce document officiel doit normalement s’imposer à tous les élus de notre région, tant au niveau de l’urbanisme qu’au niveau de la préservation des paysages naturels, des patrimoines historiques, culturels, ou naturels, tel le bois du roi.

.

Pays de Valois : Le Schéma de cohérence territoriale

.

Le schéma de cohérence territoriale (SCOT) met en place à l’échelle d’une communauté de communes ou groupement de commune un document d’urbanisme. Ce projet au niveau d’un territoire cherche à atteindre une cohérence au niveau de l’habitat, de déplacements et d’équipements commerciaux.

.

Depuis le Grenelle de l’environnement les objectifs des SCOT et des plans locaux d’urbanisme doivent obligatoirement contribuer à réduire la consommation d’espaces, notamment les terres cultivables, préserver l’environnement (forêts, sites classés, etc…) et améliorer les performances énergétiques, bref rechercher un équilibre en les activités économiques et l’écologie.

Les différents documents d’urbanisme ont jusqu’au 1er janvier pour intégrer les dispositions du grenelle II de l’environnement.

.

Le SCOT est soumis :

.

.

L'élaboration du SCOT fait l'objet d'une large concertation. L'État, le département, la région et le public sont associés à son élaboration. Son approbation est soumise à une enquête publique qui a pour but d’informer la population et de recueillir son opinion ainsi que l'avis d’un commissaire enquêteur indépendant.

C’est un document très complexe au niveau d’une communauté des communes auquel doivent se référer tout les plans locaux d’urbanisme des différentes communes sans exception notamment lors d’une modification, révision et révision simplifiée du document.

Le schéma de cohérence territoriale du pays de Valois a été approuvé le 29 septembre 2011 après une période de concertation, une enquête publique. Le dossier comprend un rapport de présentation, un projet d’aménagement, de développement durable et des documents d’orientations générales.

.

L’état initial de l’environnement

.

Le territoire possède une richesse et une diversité écologique indéniable qui doivent être protégées : Milieux humides, coteaux calcaires, vallées et massifs forestiers qui abritent une flore et une faune à l’intérêt notable. Plus de la moitié du territoire est inventorié (ZNIEFF, ZICO) et un peu plus de 20% faisant l’objet de mesures de protection (Natura 2000, ENS).

La vallée de l’Automne est considérée comme un site majeur à protéger.

Une trentaine de cours sillonne le pays de Valois. Les débits des rivières sont globalement bas, la qualité de certains cours d’eau est dégradée et doit être améliorée (Automne, Nonette par exemple).

La quantité en ressource d’eau est estimée insuffisante à l’horizon de 2020 et malgré la progression de l’assainissement des eaux usées, des déficiences apparaissent sur le plan qualitatif : Pollutions agricoles, industrielles et domestiques. Il existe également des dysfonctionnements sur certaines stations d’épuration.

Des pressions foncières importantes existent et participent à la transformation de l’habitat traditionnel (zones pavillonnaires, zones d’activités, réseaux de communication et énergétiques).

La production de déchets est de 470kg/an par habitant. La collecte des déchets est organisée au niveau intercommunal par le SMVO et 4 déchetteries existent sur le territoire.

La question de la gestion et de l’élimination des boues est posée.

Les nuisances sonores proviennent essentiellement de la circulation automobile et des poids lourds sur la RN2, les routes départementales et les couloirs aériens de Roissy.

.

Les risques technologiques et naturels.

.

Sont répertoriés sur le territoire du pays de Valois d’un site SEVESO seuil haut et de 3 sites SEVESO seuil bas, de 3 carrières à ciel ouvert en exploitation et de 2 sites pollués au niveau des sols.

Le territoire est traversé par plusieurs axes de circulation emprunté par des camions transportant des substances dangereuses (RN2-RD 1324 route de Senlis et RD 1330).

Suivant le SCOT, les activités nouvelles dangereuses doivent être localisées à l’écart des zones d’habitation (voir les plans de prévention des risques technologiques (PPRT).

Les différents risques naturels (inondations, mouvements de terrains, feux de forêts) sont pris en compte.

.

Zones susceptibles d’être fortement fragilisées.

.

Crépy en Valois – Bois du Roi – Betz – Le sud de la RN2

La question de la limitation du front urbain à Crépy en Valois est essentielle pour la préservation des biocorridors existants (Vallée du ru des Taillandiers, le bois du Roi et le massif du Retz). Une attention particulière doit être portée sur le projet de déviation RN31/RN porté par le conseil général.

.

L’urbanisation de Betz s’étend de part et d’autre de la Grivette. Un projet d’aménagement de ce vallon et d’une ancienne voie ferrée avec la création d’une coulée verte (piste cyclable) doit mettre en valeur la qualité du paysage.

.

Le massif du bois du roi situé au niveau d’Ormoy-Villers au nord et de Péroy les Gombries au sud est un site boisé dont l’intérêt est souligné par l’existence de la zone Natura 2000 ZPS, de la ZICO « Forêts picardes des trois massifs et du bois du Roi » et de la ZNIEFF de type 1 du massif du bois du Roi. Ce massif est le support d’une continuité écologique majeure du pays de Valois et même au-delà.

.

Les terres agricoles et le patrimoine paysager sont menacés par l’urbanisation de long de la RN2, axe de circulation important pour les entreprises.

.

Les préconisations du SCOT :

.

  • Préconiser la densification et la réhabilitation en zone urbaine, arrêter le mitage, éviter l’enclavement des terres agricole dans le tissu urbain et permettre ainsi de préserver ces espaces cultivés. Il faut favoriser les formes d’habitat moins consommatrices d’espace ;
  • Concilier les multiples vocations de la forêt avec la production de bois, gestion écologique et maintien du patrimoine forestier ;
  • Encourager les parcs d’activités à une politique environnementale, favoriser l’implantation et le développement des petites et moyennes entreprises ;
  • Qualifier les limites entre les zones urbaines, d’activité et les milieux naturels ;
  • Maintenir les espaces verts et inciter les villages et les bourgs à la préservation de leur patrimoine historique ;
  • Privilégier l’aménagement des voies piétonnes, des pistes cyclables, les déplacements en transports collectifs et intermodaux. Limiter la pollution automobile ;
  • Contribuer à l’amélioration de la qualité des cours d’eau par une politique agroenvironnementale, la mise en place d’une bande inconstructible de part et d’autre des cours d’eau et de dispositifs efficaces de traitements des eaux lors d’opérations d’aménagement. Le SCOT affiche dans le plan d’aménagement du développement durable (PADD) un objectif de la préservation de la ressource en eau et d’amélioration de la gestion de l’eau ;
  • Mesurer les incidences environnementales à la suite des orientations décidées, notamment au niveau de la préservation des zones humides ;
  • Garantir la qualité des documents d’urbanisme, maîtriser l’étalement urbain et le développement anarchique des zones d’activité. Le maintien des lisières forestières et des couloirs biologiques est fondamental pour des questions écologiques et paysagères ;
  • Favoriser les projets en matière de ressources énergétiques et développer les potentialités locales ;
  • Gérer les déchets conformément aux prescriptions des plans en vigueur.

La collecte des déchets est organisée par la CCPV mais le traitement et la valorisation des déchets sont organisés par le SMVO suivant les procédures mises en place par le département.

.

Le schéma de cohérence territoriale du pays de Valois prévoit une population de 58.000 habitants vers 2020 (entre 4.000 et 5.000 logements doivent être construits). La préservation du cadre de vie des habitants est primordiale tout en promouvant un équilibre entre les activités économiques et la qualité de l’environnement, de maintenir un taux d’emploi en adéquation avec l’augmentation des habitants et de limiter ainsi les trajets domicile-travail.

.

(Extraits du SCOT du Pays de Valois approuvé le 29 septembre 2011)

.

---

.

Les membres de l’association Crépy environnement et de la qualité de vie approuvent les grandes lignes de ce SCOT. Notre association milite pour un mariage harmonieux entre le développement économique et la préservation de l’environnement. Nous portons également une attention particulière sur le maintien de la qualité de vie des habitants dans notre région (Emploi – environnement - habitat – offre médicale - écoles – transports collectifs – diminution des nuisances sonores etc…).

L’association vérifiera que les préconisations du SCOT sont bien suivies.

.

Pour plus d’informations vous pouvez vous reporter sur le site officiel de la communauté de communes du pays de Valois.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Carte du pays de Valois

Carte du pays de Valois

Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 09:56

Voici ci-dessous l'avis au public.

L'association Crépy environnement et qualité de la vie participera à ces deux enquêtes publiques. Nous vous ferons part comme d'habitude de nos observations.

Crépy en Valois : enquêtes publiques conjointes
Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 13:37

C’est avec retard que notre association vous informe que l’arrêté interpréfectoral du 13 octobre 2013 a déclaré le gazoduc « Arc de Dierrey » d’utilité publique »sur les territoires des communes de l’Oise, traversés par ce projet.

.

A l’issue des enquêtes parcellaires de servitudes légales, les commissaires-enquêteurs sollicitent GRTgaz pour apporter des réponses aux observations, puis l’ensemble est transmis à la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) du département concerné ou à la DRIEE pour l’Île-de-France (Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie). Ces administrations statuent ensuite sur la délivrance d’un arrêté de servitude légale autorisant GRTgaz à effectuer les travaux sur les parcelles en question.

.

Début des travaux : 1er trimestre 2014

Mise en service : Fin 2016

.

GRTgaz

Pays de Valois : Gazoduc "Arc de Dierrey"

L’association Crépy environnement et qualité de la vie a participé à l’enquête publique, dans le but de minimiser, sur le plan local, l’impact négatif de la construction de ce gazoduc sur l’environnement, et de demander, notamment, que le bois du roi soit préservé de toute atteinte par le tracé de ce projet.

GRTgaz, maître d’ouvrage, à la suite de nombreuses sollicitations, a accepté de contourner ce site naturel du pays de Valois, déjà agressé par le projet d’ouverture d’une décharge.

.

Vous pouvez lire sur notre blog plusieurs articles concernant ce projet de gazoduc dénommé : « Arc de Dierrey ».

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Tracé du gazoduc, en rouge sur la 2ème carte, à la lisière sud  de Crépy en Valois
Tracé du gazoduc, en rouge sur la 2ème carte, à la lisière sud  de Crépy en Valois

Tracé du gazoduc, en rouge sur la 2ème carte, à la lisière sud de Crépy en Valois

Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 10:56

Communiqué de presse du R.O.S.O. N°9/2013

.

Bois du Roi : La pétition déposée par le ROSO auprès de la commission européenne reste ouverte (audition 26 novembre 2013 par la commission des pétitions).

.

Le 30 septembre 2012, le ROSO a déposé une pétition auprès de la commission européenne. Par courrier en date du 6 juin 2013, Erminia Mazzoni, présidente de la commission des pétitions confirme qu’après examen, la pétition du Roso est jugée recevable car relevant des domaines d’activités de l’Union Européenne. Une enquête préliminaire va être réalisée.

.

Le 26 novembre 2013 à 10H00 le ROSO était invité à présenter sa requête devant la commission des pétitions. Représenté par son vice-président, Jean-Claude Bocquillon, le ROSO a pu soutenir sa pétition et expliquer la catastrophe écologique que pourrait représenter le projet de décharge dans le Bois du Roi si le projet voyait le jour.

Après une prise de parole de plusieurs députés européens et la lecture du texte adressé par Philippe Bouland, député européen, la présidente de la commission a déclaré que cette pétition restait ouverte et a rappelé qu’il y avait lieu de prévenir les impacts écologiques, plutôt que de constater les effets d’un tel projet par la suite.

Le ROSO va donc pouvoir continuer à apporter des éléments et informations complémentaires à la commission européenne des pétitions dans son action de préservation du Bois du Roi et face au projet de la financière du bois du Roi.

.

Le ROSO

Le collectif des associations créé pour combattre le projet d’une décharge au cœur du bois du roi, continue de contacter les instances européennes et nationales, les médias, les élus de la région, du département, des communes, les habitants du pays de Valois, pour les alerter également sur les risques sanitaires encourus par 13 communes, alimentées par la nappe phréatique située en-dessous de ce futur site industriel. Cette nappe phréatique sera empoisonnée à moyen ou long terme par divers polluants dont voici la liste : des métaux lourds, des hydrocarbures totaux, des nitrates, nitrites, métaux totaux, chlorure, hydrocarbures, sulfates, phosphates, phénols, potassium, sodium magnésium, bore, fluorures etc…

.

Je vous invite à regarder la vidéo de l'intervention de Jean-Claude Bocquillon à la commission européenne des pétitions au nom du ROSO dans le dossier du Bois du Roi, en cliquant ci-dessous :

.

Par ailleurs pour ce qui concerne « la voie verte » d’Ormoy Villers à Mareuil sur Ourcq, l’association Crépy environnement et qualité de vie a une position très claire : Pas de compromission avec les dirigeants de bois du roi paysagé.

La priorité est de couler définitivement le projet d’ouverture de la décharge au cœur du bois du roi.

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Repost0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 12:09

.

Notre association présente ses meilleurs vœux pour l’année 2014 à ses adhérents, aux lecteurs de notre blog, aux habitants de notre ville et du pays de Valois.

.

Les activités des membres du bureau directeur, tous bénévoles, ont été soutenues en 2013. Ils ont assisté à de nombreuses réunions, assemblées générales, manifestations, participé à des enquêtes publiques et à une émission de radio, visité des sites industriels.

Vous pouvez découvrir toutes ces activités, longuement détaillées, dans le compte-rendu de l’assemblée générale, publié récemment sur notre blog.

.

Le but de notre association en 2014, comme pour les années précédentes, sera de promouvoir le développement économique, tout en préservant l’environnement et la qualité de vie des habitants de Crépy en Valois et de sa région.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Les voeux 2014 de l'association Crépy environnement et qualité de la vie
Repost0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 09:47

.

Comme promis voici le courrier du maire d’Ormoy Villers au commissaire enquêteur. C’est un plaidoyer incontestable pour l’ouverture d’une décharge à l’intérieur du bois du roi. Ces 12 pages sont bien écrites de la main du 1er magistrat de la ville. Cette lettre prouve que la phrase prononcée par Daniel Cokelaere et publiée dans l’article de l’Oise Hebdo le 13 novembre 2013 : "Nous ne sommes pas pour la décharge" est un mensonge, une tentative de manipulation des médias.

.

Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers
Pays de Valois : Bois du roi - Les contradictions du maire d'Ormoy-Villers

.

les observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

La communauté des communes du pays de Valois a bien étudié le dossier de modification du PLU. Dans un courrier adressé au ROSO, le directeur général des services a bien précisé que ce projet ne pouvait pas être reconnu d’intérêt général.

Par ailleurs le maire d’Ormoy Villers passe sous silence un aspect très inquiétant de ce projet : La pollution à moyen et long terme de la nappe phréatique, située sous le bois du roi, alimentant la moitié de la population du pays de Valois, dont Crépy en Valois, avec notamment les hydrocarbures, les pesticides, les résidus d’engrais et autres métaux lourds et même de l’amiante etc…

Les possibilités d’enfouissement et d’incinération des déchets sont excédentaires dans l’Oise. Les mesures de tri et de valorisation mises en place dans le département ne feront qu’accentuer cette situation, d’autant plus qu’un centre spécialisé dans la valorisation des D.I.B. de l’Oise doit ouvrir à Clairoix, ancien site industriel.

Bien sûr créer une décharge sur une zone cultivable n’est pas concevable mais installer un site industriel polluant au milieu d’un bois n’est pas raisonnable.

Conclusion :

La majorité des déchets seront issus d’Ile de France.

Ce projet est une offre commerciale et financière portée par une société industrielle dénommée « bois du roi paysager, cautionnée par les maires de Péroy les Gombries et d’Ormoy Villers pour maximiser les profits d’un propriétaire forestier au mépris de l’intérêt général.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités