http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 13:03

.

 

Notre association vous informe de l’ouverture d’une enquête publique pour les premiers 18 km du canal Seine-Nord dans le département de l’Oise, des travaux titanesques qui peuvent perturber l’environnement si des précautions ne sont pas prises pour la protection de la faune et de la flore.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Le projet canal Seine-Nord
Le projet canal Seine-Nord

Le projet canal Seine-Nord

Repost0
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 15:26

.

Crépy en Valois, capitale du pays en Valois est certainement moins connue que la ville de Senlis située à proximité et comptant autant d’habitants (15 000 environ).

Notre ville ne possède pas de cathédrale mais le centre-ville historique est remarquable avec les vestiges du château des ducs de Valois où se trouve le musée de l’archerie et ceux de l’abbaye de st Arnould dont l’origine se situe au Xème siècle. Cet édifice a été incendié par les anglais en 1431 et n’a jamais été reconstruit.

La collégiale de st Thomas de Canterbury, de type gothique actuellement en réfection, a été fondée en 1182.

A partir du Xème siècle, Crépy en Valois devient la résidence des comtes du Valois, vassaux des rois de France jusqu’en 1213, avant l’intégration du Valois au domaine de la couronne puis donné en apanage à Louis 1er d’Orléans qui l’érigea en duché.

.

La maison des Valois est la branche cadette de la dynastie capétienne. Elle régna sur le royaume de France de 1328 à 1589 avec Philippe VI comme premier roi de la lignée Valois, fils ainé de Charles de Valois, comte apanagiste de Valois, le frère cadet de Philippe IV le Bel et le dernier roi de la lignée, Henri III décédé en 1589.

Cette dynastie des Valois a façonné le royaume de France pendant plus de deux siècles et demi. Mais dès le XVIème siècle, Crépy en Valois subit un lent déclin jusqu’à la révolution française.

.

Ainsi de riches demeures, des hôtels particuliers des 14ème, 15ème et 16ème siècles, bordant d’anciennes rues pavées étroites témoignent d’un passé historique très riche de Crépy en Valois.

.

De nombreuses demeures ont été restaurées, les murs nettoyés avec maintenant les pierres apparentes et la couleur d’origine selon les recommandations de l’architecte des bâtiments de France. Des rues qui ont repris l’aspect qu’elles avaient il y a quelques centaines d’années.

Des remparts bien conservés ceinturent la vieille ville, entrecoupés de splendides portes (Portes de Paris et de St Agathe).

N’oublions pas le parc de Géresme avec son plan d’eau et ses animaux.

.

Pour obtenir plus de renseignements sur l’histoire de la ville de Crépy en Valois et les origines de ses monuments, vous pouvez vous rendre au syndicat d’initiatives, rue Nationale.

.

Il serait souhaitable de flécher par le biais de panneaux indicateurs, l’itinéraire pour permettre l’accès facile des touristes aux lieux intéressants de la ville.

.

Avec les villes de Senlis, de Chantilly, de Compiègne, de Crépy en Valois, du château de Pierrefonds, du donjon de Vez, du parc Jean-Jacques Rousseau d’Ermenonville et de l’abbaye royale de Chaalis, c’est un itinéraire de choix proposé aux admirateurs des vieilles pierres et des espaces verts dans le département de l’Oise et plus particulièrement le pays de Valois.

D’autres édifices anciens moins connus, comme les 35 clochers de la vallée de l’Automne, peuvent être visités dans notre région.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

 

Le centre ville historique de Crépy en Valois
Le centre ville historique de Crépy en Valois
Le centre ville historique de Crépy en Valois
Le centre ville historique de Crépy en Valois
Le centre ville historique de Crépy en Valois
Le centre ville historique de Crépy en Valois

Le centre ville historique de Crépy en Valois

Repost0
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 10:24

.

C’est avec plaisir que notre association  relaie par le biais de notre blog cette invitation pour l’assemblée générale de l’APF3, dont la principale activité est la protection du Parc Naturel Oise Pays de France (PNR) qui recouvre une bonne partie du territoire du département de l’Oise.

Dans le cadre du PNR, la coexistence est possible entre les activités économiques et la préservation de l’environnement.

Cette préoccupation pour la protection de la faune et de la flore est également la nôtre.

.

Comité de redaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

…….

L’invitation

.

BONNE NOUVELLE POUR LA REUNION DU VENDREDI 16 OCTOBRE

 

La jauge de 30 personnes maximum ne s’applique pas à notre cas et donc, avec le respect des règles sanitaires, nous pouvons élargir notre réunion à un plus grand nombre.

 

Lieu : Espace Culturel Edmond Rostand, Place de la Libération à Orry-La-Ville.

 

Assemblée Générale à 19h30 précises. Nous aurons le plaisir d’accueillir Patrice Marchand, Président du PNR Oise-Pays de France qui nous fera un point à date sur la situation du PNR.

.

Conférence sur les étangs de Comelle prévue à 20h30.

C’est sous les angles historique, écologique, hydrologique que nous seront présentés les étangs de Comelle. Cédric Delbecq (Technicien Rivière au Syndicat des eaux de La Thève -SITRARIVE) et Jean-Luc Hercent (Chargé de mission patrimoine naturel au PNR) nous parleront aussi des études et des solutions de désenvasement de l’étang Chapron et du calendrier de sa remise en eau.

.

Merci de diffuser autour de vous le plus largement.

Compte-tenu du contexte, merci de vous inscrire préalablement sur ap3@free.fr ou au 06.89.63.34.83. Le port du masque est obligatoire. Du gel hydro-alcoolique sera à votre disposition. Munissez-vous d’un stylo pour signature des feuilles d’émargements. Le placement en salle se fera de façon distanciée : un siège sur deux sauf couples ou groupes constitués.

.

Rendez-vous avec plaisir au 16 octobre en espérant que rien ne change d’ici là.

Le bureau AP3F

06 89 63 34 83

Le Parc Naturel Régional Oise Pays de France

Le Parc Naturel Régional Oise Pays de France

Repost0
8 octobre 2020 4 08 /10 /octobre /2020 10:25

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie met en ligne le compte-rendu d’une réunion sur l’élaboration d’un schéma départemental

sur la méthanisation qui s’est tenue le mardi 15 septembre 2020 à Beauvais. Dossier engagé par l’ancien préfet de l’Oise, Louis Le Franc et repris par la nouvelle préfète, Corinne Orzechowski.

A cette réunion étaient présents des membres de la Communauté de Communes du pays de Valois, de la Direction Départementale des Territoires, de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, des maires (souvent agriculteurs), des sénateurs, des députés, des conseillers généraux…

Le président du Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise, Didier Malé et le président de l’association Valois Environnement, Gabino Santos y étaient également présents.

.

Outre le compte-rendu très intéressant de la réunion à Beauvais, nous vous proposons de lire un article paru récemment dans l’édition locale du Parisien commentant cette prolifération inquiétante des méthaniseurs.

Par exemple certains méthaniseurs de grande capacité seront installés sans aucune concertation à moins de 500 mètres l’un de l’autre sur le territoire des communes d’Ormoy le Davien et de Lévignen dans le pays de Valois.

Cliquez sur le lien ci-après :

https://www.leparisien.fr/oise-60/methanisation-dans-l-oise-ca-fleurit-dans-tous-les-sens-on-a-du-mal-a-voir-la-coherence-29-09-2020-8393871.php

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

…...

1.Le compte-rendu

La réunion a débuté par une présentation globale de la méthanisation : « projet écologique pour valoriser des déchets et permettre à la filière agricole de générer des revenus complémentaires… »

A l’échelon national, depuis 2010, 600 méthaniseurs ont vu le jour avec un objectif affiché de 1000 à fin 2020.

Sur la région Hauts de France, ce sont 150 projets en cours dont 37 dans le département de l’Oise avec 7 unités en fonction et 2 portées par des industriels mais avec une forte opposition de la part des habitants.

Curieusement, les craintes relevées dans la présentation ressemblaient étrangement à celles que nous avions dénoncées dans notre recours gracieux devant le préfet : pollution, trafic routier, odeurs, risques d’explosion mais aussi la concurrence entre les méthaniseurs et la saturation des ressources en eau pour l’arrosage des cultures destinées aux centres de méthanisation.

L’étude faisait apparaitre une synthèse des avantages et des inconvénients de tels projets :

Forces :

  • Energie renouvelable et stockable
  • Valorisation des déchets
  • Projet agronomiques à faible utilisation d’intrants
  • Valeur ajoutée
  • Stockage du carbone dans le sol
  • Avantage du digestat par rapport au fumier
  • Création d’emplois

 

Négatif :

  • Impacts environnementaux
  • Sous valorisation des déchets
  • Spécialisation du système de culture
  • Trafic routier
  • Coût entretien des voiries
  • Impact sur le petit gibier

 

S’en est suivi un débat avec quelques bonnes nouvelles (pour nous) !

La ministre de l’écologie Barbara Pompili, certainement poussée par le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, serait sur le point de signer un décret révisant le prix de rachat du gaz à la baisse, mesure rétroactive, qui pourrait compromettre bon nombre de projets…

Il est vrai que, pourquoi payer plus cher le gaz produit en France, dans des unités subventionnées par l’état, alors que celui acheté à la Russie est bien meilleur marché ???!!!

 De plus, d’après l’étude de la DDT, les méthaniseurs ne seraient pas rentables avec le seul apport de CIVE (culture intermédiaire à vocation énergétique), et imposent de diversifier les intrants (+ déchets organiques et agro industriels)

Se pose alors le problème de la collecte des déchets.

Qui fera cette collecte, à quel prix, qui est prêt, aujourd’hui, à offrir ce service gratuitement ?

 

A-t-on réfléchi au coût du transport ? Ces déchets méthanisables, au départ gratuits, ne risquent-ils pas de devenir, dans un futur proche, eux-aussi, source de revenus complémentaires pour ceux qui les produisent, pour exemple, la pulpe de betterave se négocie actuellement à prix d’or !

De plus, certains éleveurs craignent, déjà, que certains agriculteurs alléchés par des prix de rachat plus élevés, ne spéculent sur le prix des céréales qu’ils préfèreront injecter dans les méthaniseurs plutôt que de les vendre comme nourriture pour les animaux, avec à terme un risque de pénurie et de hausse des prix !

La concurrence économique entre exploitants est aussi un sujet très préoccupant, en effet les agriculteurs soucieux de rentabiliser leur site et produire un maximum de gaz, n’hésiteront pas à démarcher et à appâter tout ceux susceptibles de leur fournir des matières premières avec là aussi des dérives et une surenchère des tarifs …

Finalement, il en ressortira que le tout méthaniseur n’est pas la solution mais qu’il faut plutôt des projets résonnés, de taille moyenne et réfléchis.

 Il est aujourd’hui important et urgent de définir une stratégie pour canaliser cette course à la méthanisation …

Saluons néanmoins la démarche qui aura permis de mettre en lumière certains risques, espérons que ce plan aboutisse, comme le précise Madame la Préfète, avant l’été 2021.

 

Gabino SANTOS

Président de Valois Environnement

.

2.Découvrez la biodiversité

En partenariat avec Picardie Nature, découvrez cette exposition sur la nature organisée par la mjc centre social à l'Espace Rameau du mardi 13 octobre au samedi 7 novembre 2020.

.

Exposition visible aux horaires d'ouverture de l'Espace Rameau.
Renseignements sur  http://www.mjc-crepyenvalois.com/

.

3. Patrivales : Sacré Charlemagne ! Le Valois sous les Carolingiens

Découvrez les Carolingiens du VIIIe et Xe siècle dans le Valois lors d'une conférence de Nicolas Bilot le dimanche 27 octobre 2020 à 16h30 à La Passerelle dans le cadre des Patrivales.

 

 

Le méthaniseur NATURAGAZ à Ormoy le Davien

Le méthaniseur NATURAGAZ à Ormoy le Davien

Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 16:17

.

Il est difficile de ne pas baisser les bras devant l’accumulation de mauvaises nouvelles sur le front climatique et l’environnement.

Sécheresse chaque année de plus en plus prononcée, disparition annoncée des glaciers dans les Alpes, des inondations catastrophiques.

Des manifestations climatiques extrêmes de plus en plus nombreuses

La faune, la flore sont impactées dans leur biodiversité, les populations des insectes pollinisateurs si utiles sont en forte diminution.

Les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter.

La liste est longue.

De nombreux scientifiques, des associations alertent depuis des décennies les pouvoirs publics, les dirigeants d’entreprises sur les conséquences négatives des pollutions et du réchauffement climatique sur la durabilité de l’existence du genre humain sur la Terre.

Heureusement les opinions publiques se réveillent. Une prise de conscience existe maintenant partout dans le monde, très vive chez les jeunes, pour réclamer qu’un équilibre entre transition écologique et performance économique soit respecté pour freiner le dérèglement climatique et les atteintes à l’environnement.

Face à ces pressions de plus en plus fortes et les signes de plus en plus marqués de ces dérèglements, les décideurs publics, les dirigeants d’entreprises et même les investisseurs ont pris conscience de la nécessité d’agir rapidement pour essayer d’inverser la tendance vers le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité.

.

 

.

Des solutions existent déjà pour limiter l’impact écologique de l’homme dans ses activités économiques.

Chaque personne peut y participer individuellement ou collectivement pour intervenir, changer son comportement ou peser sur les interventions des décideurs.

Les énergies renouvelables comme l’énergie solaire deviennent de plus en plus compétitives. L’éolien, la méthanisation à un niveau raisonnable, sont déjà des solutions crédibles. A plus long terme, le projet ITER est un projet international de grande ampleur qui fournirait une énergie comparable à celle du Soleil.

Les investissements prévus dans l’hydrogène pour réduire l’impact négatif des transports, dans les capacités de stockage de l’électricité sur une longue durée, dans le stockage du carbone rejeté par l’industrie lourde, dans des procédés réduisant les émissions des bâtiments, devront être massifs.

N’oublions pas l’agriculture durable et les circuits courts.

.

Pour beaucoup de pays enfin, la pollution de l’air est devenue un problème majeur de politique publique.

 

Dans notre territoire, le pays de Valois, beaucoup de comportements ne sont pas tolérables. Des dépôts de déchets du bâtiment, de plastiques, de divers objets électriques inutilisables sont constamment découverts dans les forêts de Retz et d’Ermenonville et c’est la même chose dans d’autres forêts du département de l’Oise.

Dans la ville de Crépy en Valois, malgré de nombreuses poubelles mises à la disposition des citadins, des bouteilles de toutes sortes, des détritus jonchent encore les rues.

.

Les progrès technologiques ne suffiront pas. La lutte contre les pollutions ne sera gagnée que par un changement des comportements individuels et collectifs.

Malgré la période difficile que nous vivons, ne baissons pas les bras

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

Déchets forêt de Retz

Déchets forêt de Retz

Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 12:38

.

L’association Crépy environnement et qualité  de la vie met en ligne l’invitation à l’assemblée générale de l’association AP3F, association dont l’activité principale est la sauvegarde et la protection du Parc Naturel Régional Oise-Pays de France.

Le classement de ce grand ensemble naturel qui fait l’objet de nombreuses convoitises, parfois contesté par des élus, est essentiel à la qualité de vie dans notre région.

Nous espérons donc comme l’AP3F que le classement du PNR Oise-Pays de France soit renouvelé le plus tôt possible.

.

Comité de redaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

…….

 

Chers adhérents, chers amis de l’AP3F,

RAPPEL : Notre Assemblée Générale se tiendra, avec respect des règles sanitaires, le vendredi 16 octobre 2020 à 19h30 précises à l’Espace Culturel Edmond Rostand, Place de la Libération à Orry-La-Ville. (Aurons-nous la bonne la surprise d’ici là d’avoir la confirmation de la signature du décret du renouvellement de classement du PNR Oise-Pays de France par le Premier Ministre ?)

 

A l’issue de cette AG, vous êtes invités à assister à la conférence sur les Etangs de Comelle et au sort de l’étang Chapron mis en assec. Cette conférence sera animée par Cédric Delbecq (Technicien Rivière au Syndicat des eaux de La Thève -SITRARIVE) et Jean-Luc Hercent (Chargé de Mission Patrimoine Naturel au PNR). Nous vous attendons nombreux pour ce sujet intéressant.

 

Enfin, nous vous rappelons la réunion publique « Ensemble sauvons la forêt de Chantilly » du samedi 10 octobre organisée par l’Institut de France (domaine des Fontaines – campus Serge Kampf- à Gouvieux (60270) le samedi 10 octobre à 14 heures ; inscription préalable obligatoire par mail à accueilchantilly@chantilly-senlis-tourisme.com)

A très bientôt.

Le Bureau de l’AP3F.

AP3F BP 20343 60634 Chantilly

Tél 06 83 63 34 83

Le nouveau périmètre du PNR

Le nouveau périmètre du PNR

Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 15:43

.

 

1.Les méthaniseurs

Nous avons découvert de nombreux projets de construction de méthaniseurs dans le pays de Valois : Lévigen, Ormoy le Davien, Feigneux et bien sûr Peroy les Gombries avec déjà le projet de décharge dans le bois du roi etc… et la liste n’est pas terminée.

Une dérive qui fait craindre une contamination des sols, de mauvaises odeurs, une pollution sonore avec le va-et-vient de centaines de poids lourds et plus grave encore un détournement de la raison d’être de l’agriculture : L’alimentation humaine.

Des entreprises agro-alimentaires, des lobbies de l’agriculture intensive ont trouvé un autre moyen de faire fructifier leur capital au détriment de la santé collective des habitants de notre pays et cela sous le regard bienveillant de certains élus locaux et nationaux.

Cette nouvelle dérive s’apparente à celle provoquée par la multiplication désordonnée des éoliennes.

Comme toujours l’idée est bonne mais avec la gourmandise et une indigestion, les conséquences peuvent être désastreuse provoquant l’apparition d’un front de refus de la population.

.

Nous vous proposons de lire un article très intéressant du journal « Le Reporterre » en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://reporterre.net/Methanisation-la-fuite-en-avant-de-l-agro-industrie

 

2.Les journées européennes du patrimoine

Cette année les journées européennes du patrimoine le samedi 19 et le dimanche 20 septembre permettront encore de découvrir et d’admirer les richesses de l’histoire de Crépy en Valois.

Pour connaître le planning cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.crepyenvalois.fr/journees_europeennes_du_patrimoine_2020.html

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

 

Approvisionnement d'un méthaniseur

Approvisionnement d'un méthaniseur

Repost0
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 10:28

.

La construction du canal Seine-Nord entre Cambrai dans le Nord et Compiègne dans l’Oise, voie navigable européenne à grand gabarit,  reliant l’Escaut à la seine est confirmée mais contestée par la Cour des Comptes Européenne et des écologistes locaux.

Ce projet de 5 milliards d’euros serait basé sur des projections de trafic irréalistes. L’ensemble des flux de fret transportés par la route et reportés sur la voie navigable nécessiterait une augmentation importante des volumes de marchandises traversant la France ce que n’indiqueraient pas les statistiques.

L’état aurait cédé devant les pressions des élus locaux. Toutefois le projet est dans sa dernière ligne droite et connait une accélération juridique avec la transformation de son statut de société publique d’Etat en société publique locale.

Le président de la région Hauts de France a été élu à la présidence du conseil de surveillance de la Société du Canal Seine-Nord Europe (SCSNE).

Les études de projet, la définition du trajet se précisent et ont débuté dans la région de Compiègne et les travaux d’infrastructure devraient commencer en 2023 avec 6000 emplois à la clef au plus fort de la construction.

.

Si le canal européen Seine-Nord n’est pas viable économiquement au début de son exploitation, il faut déjà tenir compte du report du transport routier de marchandises sur cette voie navigable à grand gabarit et le bénéfice issue d’une moindre pollution.

.

Tout doit être fait pour inciter et faciliter de plus en plus le report du fret de la route vers cette voie navigable de grand gabarit.

Ce qui n’est pas pour l’instant la vision des autorités françaises lorsque l’on voit la situation du fret SNCF.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Communauté de communes du pays de Valois : La viabilité économique du canal Seine-Nord est contestée

Repost0
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 09:21

.

 

1.A la découverte du larris le Samedi 5 septembre et Mercredi 9 septembre à Feigneux (60)

Jean-Louis Sogorb, Conservateur bénévole au Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France,  va réaliser deux sorties nature à la découverte du coteau calcaire de Feigneux.

Toutes les infos sur ces liens :

http://cen-hautsdefrance.org/actualites-agenda/la-decouverte-du-chatel

http://cen-hautsdefrance.org/actualites-agenda/la-decouverte-du-larris

Pas besoin de vous inscrire pour y participer.

.

2.CHANTIER NATURE : Le Coteau des Champeaux a besoin d'aide  du Samedi 12 au Dimanche 13 septembre à Vez et Bonneuil-en-Valois (60) 

Le Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France et ses partenaires organisent un chantier nature à Vez/Bonneuil-en-Valois, sur deux jours.

Toutes les infos sur ce lien : http://cen-hautsdefrance.org/actualites-agenda/le-coteau-des-champeaux-besoin-d-aide

Il est possible de participer aux deux jours, ou seulement une des deux journées à préciser lors de votre inscription.

Clémence LAMBERT
Chargée de mission vie associative
Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France
1 place Ginkgo-Village Oasis
80044 AMIENS Cedex 1
Tel : 03.22.89.84.29/06.07.30.41.61

 

Communauté de communes du pays de Valois :  Sorties et chantier nature

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 10:19

.

Vous avez certainement remarqué que les abeilles sont de moins en moins nombreuses dans les jardins du pays de Valois ainsi que d’autres insectes pollinisateurs comme les papillons ou les bourdons. Ce sont les conséquences d’une utilisation excessive de pesticides, de substances interdites en Europe mais toujours employées par dérogation en France.

Par exemple le ministre de l’agriculture vient d’autoriser par dérogation l’emploi des néonicotinoïdes pour les betteraviers avec l’assentiment du ministre de l’environnement. Les producteurs de maïs se sont faufilés dans la brèche et demandent la même dérogation. Ces insecticides détruisent les colonies d’abeilles et sont bannis depuis 2018.

La France est l’un des pays européens où les substances dangereuses sont le plus utilisées avec l’assentiment de nombreux dirigeants politiques qui clament à qui veut les entendre leurs convertions à la protection de l’environnement.

.

Notre association vous propose de lire ci-dessous le bulletin de liaison du 16 août 2020 de l’association POLLINIS.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Communauté de communes du pays de Valois : les abeilles en voie de disparition

---------

Scandale des «tests abeilles» : POLLINIS attaque en justice la Commission européenne  

AVANCÉE DES PROJETS

Les haies pour pollinisateurs de POLLINIS prennent racine

POLLINIS a saisi la justice européenne afin d’obtenir les archives révélant les dessous du blocage des « tests abeilles » en Europe, après un énième refus de la part de la Commission européenne. Cible d’un lobbying intense de l'agrochimie, ces protocoles scientifiques indispensables à la protection des pollinisateurs sont à l’arrêt depuis 2013. Ils permettraient pourtant d'éviter que des pesticides toxiques pour les abeilles et les pollinisateurs sauvages ne soient mis sur le marché.

.

POLLINIS appuie une dizaine de projets afin de redonner le gîte et le couvert aux insectes et à la biodiversité dans les paysages agricoles où ils sont à la fois indispensables et menacés. Un an et demi après une première  plantation, ces écosystèmes voient revenir la faune tant attendue.

« Il y a une énorme présence d’oiseaux. Cela veut dire qu’ils trouvent de quoi manger », se réjouit Fabien Perrot, agriculteur dans la Beauce. En janvier 2019, POLLINIS menait sur ses terres son premier projet de haie pour pollinisateurs. L’association finançait la plantation de deux rangs d’arbres, de buissons et de plantes à fleurs favorables aux insectes, sur 750 mètres de longueur. 

Un an et demi plus tard, l’ensemble abrite bourdons, abeilles, papillons et une grande variété d’insectes. Le pari est donc en passe d’être gagné : restaurer la biodiversité dans cette plaine hostile car largement dédiée à de vastes monocultures céréalières – et montrer l’exemple.

LA NATURE RETROUVE SA PLACE 
Depuis, le projet Haies pour pollinisateurs de POLLINIS s’est démultiplié. Toujours grâce au soutien de ses sympathisants, POLLINIS a pu signer un partenariat avec l’Afac (Association 

française arbres champêtres et Agro-foresteries), en Pays-de-la-Loire, une association qui promeut des pratiques agricoles mêlant arbres et cultures sur les mêmes parcelles. Onze sites ont été choisis dans des exploitations diverses (polyculture-élevage, viticulture…) de la région, pour y mener des plans de gestion ou de plantation de haies. 

FLORAISONS PRÉCOCE ET TARDIVE
Ainsi, plus de 6 km de haies ont été créés ou réaménagées. Des haies riches et complexes conçues spécialement pour favoriser la biodiversité et en particulier les pollinisateurs : larges de plusieurs rangs pour que la faune s’y sente protégée, mêlant des essences à floraisons précoce et tardive pour fournir des ressources nectarifères et pollinifères toute l’année, et comprenant des variétés à tige creuse ou à moelle où certains insectes pourront créer leurs nids.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://info.pollinis.org/bulletin-de-liaison-16/?akid=3715.1128994.W17YTa&rd=1&t=18

Communauté de communes du pays de Valois : les abeilles en voie de disparition
Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités