http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 16:50

.

La Commission Départementale d’Aménagement Commerciale de l’Oise a donné son accord pour l’extension de la zone commerciale de Crépy en Valois.

Suivant les dernières informations, sur cette nouvelle zone commerciale seraient installés :

  • Un mur d’escalade ;
  • Un bowling :
  • Un magasin de meubles Crozatier ;
  • Une enseigne de restauration rapide.

.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, les constructions sont en cours.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Extension de la zone commerciale à Crépy en Valois

Extension de la zone commerciale à Crépy en Valois

Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 13:44

.

L’association Crépy en Valois environnement et qualité de la vie met en ligne ci-dessous l’avis d’enquête environnementale concernant le renouvellement de l’autorisation d’exploitation ainsi que la modification des conditions de remise en état d’une carrière de sables siliceux :

Communauté de Communes du Pays de Valois : Enquête publique concernant la société SIBELCO
Communauté de Communes du Pays de Valois : Enquête publique concernant la société SIBELCO
Localisation de la société SIBELCO dans le pays de Valois

Localisation de la société SIBELCO dans le pays de Valois

Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 16:44

.

Dans le but d’informer les habitants de Crépy en Valois, l’Association Crépy environnement et qualité de la vie a procédé à un recensement des médecins pratiquant actuellement dans cette ville :

.

1.les médecins généralistes

    1.1.Au centre de santé et maison médicale du Valois-Avenue de Senlis :

           Six médecins généralistes et un interne non titulaire.

     1.2.Maison de santé de l’Olivier :

             Un médecin généraliste.

      1.3.En cabinet indépendant :

              Cinq médecins généralistes

.

2.Les médecins spécialistes à la maison médicale du Valois :

    -   Un ophtamologue ;

    -   Un cardiologue ;

Ces deux spécialistes font partie de la maison médicale du Valois

.

  • Un médecin spécialiste en chirurgie digestive ;
  • Deux gynécologues ;
  • Un orthopédiste ;
  • Un urologue ;

Ces médecins spécialistes viennent de la clinique St Côme et sont présents à temps partiel et rejoindront certainement le pôle de santé du Valois en construction actuellement.

.

3.Le futur pôle de santé du Valois

Il sera géré par la clinique St Côme, établissement privé.

.

Il est étonnant que la mairie de Crépy en Valois ait financé le parking qui servira essentiellement aux patients de ce pôle de santé, établissement privé alors que la mairie n’a versé aucune subvention au centre de santé du Valois, route de Senlis.

.

Le problème en Crépy en Valois et dans le pays de Valois est le manque de médecins généralistes qui oblige les habitants de la région de rechercher très loin et avec beaucoup de difficultés un médecin traitant.

Par ailleurs l’ouverture de ce pôle de santé du Valois n’est pas une certitude à l’arrivée de médecins généralistes. De nombreux exemples sèment le doute.

.

Comité de Rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

  •  

 

Centre de santé et maison médicale à Crépy en Valois

Centre de santé et maison médicale à Crépy en Valois

Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 10:59
Chantier nature du Conservatoire d'espaces naturels des Hauts-de-France et de ses partenaires dimanche 27 février 2022 à Rocquemont au pays de Valois

.

Bonjour,

Le Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France et ses partenaires vous proposent un chantier nature le dimanche 27 février 2022 à Rocquemont.

Il reste des places. N’hésitez pas à vous inscrire !

 

Ensemble pour le marais
Dimanche 27 février / ROCQUEMONT (60) 
Le coteau de Baybelle est bien connu des habitants, mais le marais beaucoup moins. C'est l'occasion de le découvrir et de le protéger lors de ce premier chantier nature.
De 9h30 à 16h30
En collaboration avec la société de chasse locale et le propriétaire privé
Prévoir des bottes
Barbecue offert le midi, prévoir les accompagnements et vos couverts


Inscription auprès du Conservatoire d'espaces naturels des Hauts-de-France au 03.22.89.63.96 ou  reservation@cen-hautsdefrance.org (jusqu’au vendredi 25 février à midi)

Le lieu de rendez-vous sera précisé lors de l’inscription.

Organisé dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.

 

Nous restons à votre disposition pour tout complément d'information.

Bien cordialement,

 

---------------------------------------------------------------

Richard MONNEHAY | Chargé de Communication

T. 03 22 89 84 05

r.monnehay@cen-hautsdefrance.org

 

 

Rocquemont au pays de Valois

Rocquemont au pays de Valois

Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 11:09

.

Le plan d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) de Crépy en Valois est sur les rails. Ce document fixe les grandes orientations du territoire en matière d’urbanisme et d’aménagement pour une durée de 10 à 12 ans. Il a été mis en place par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (Loi SRU) du 13 décembre 2000. Il est obligatoire et fait partie intégrante du rapport de présentation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui définit les orientations générales des politiques d’aménagement, d’équipement, d’urbanisme, de paysage, de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers et de préservation ou remise en bon état des continuités écologiques. Le PLU de Crépy en Valois devra faire également référence au Schéma de Cohérence territoriale du pays de Valois (Scot).

.

Pensons au Bois du Roi, couloir écologique, mis en danger par un projet d’installation d’une immense décharge programmé par le Schéma de Cohérence Territoriale du Pays de Valois (Scot).

Plusieurs articles du Scot ont été annulé par la cour Administrative d’Appel de Douai en octobre 2021 à la suite de la contestation de 4 associations dont la nôtre.

Nous nous doutons que des élus de la Communauté de Communes du Pays de Valois ainsi que les promoteurs de ce funeste projet oeuvrent une nouvelle fois pour contourner ce 2ème arrêt de la CAA de Douai.

.

L’élaboration du Plan de Local d’Urbanisme de Crépy en Valois doit maintenant tenir compte d’une autre loi : La loi Climat et Résilience du 22 août 2021 très restrictive sur les possibilités d’utilisation des sols.

Cette loi oblige les collectivités locales de diminuer de 50% leur consommation foncière d’ici 2030.

Le Zéro Artificialisation Nette devra être atteint en 2050. C’est-à-dire que le principe général est posé de l’interdiction de la création

de nouvelles zones d’urbanisation qui entraîneraient une artificialisation des sols.

Cette obligation est déjà à l’œuvre dans notre ville de Crépy en Valois par la destruction un peu partout de grandes maisons et leur remplacement par des immeubles d’habitations.

.

La mairie de Crépy en Valois a édité un document qui fut distribué à tous les habitants de la ville au début de l’année 2022 traitant de la présentation du projet d’Aménagement et de développement Durables (PADD).

« Tout va le mieux dans le meilleur des mondes »

Aldous Huxley

Ecrivain américain

.

Nous vous conseillons de le lire attentivement et de le conserver.

.

Il est très important qu’un grand nombre de personnes interviennent au débat public et participent à l’enquête publique.

Pour notre part nous seront présents et resterons vigilants.

.

« Certaines personnes luttent pour la survie de l’espèce humaine, d’autre luttent pour leur propre survie et beaucoup trop persistent  à mener une existence insouciante ».

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

 

Une construction de logements rue Pasteur à la place d'une maison abattue et un des nombreux espaces verts à préserver à Crépy en Valois    Une construction de logements rue Pasteur à la place d'une maison abattue et un des nombreux espaces verts à préserver à Crépy en Valois

Une construction de logements rue Pasteur à la place d'une maison abattue et un des nombreux espaces verts à préserver à Crépy en Valois

Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 10:45

.

1.un report de la filière de recyclage des déchets du bâtiment

Initialement cette filière de recyclage prévue par la loi « antigaspillage  pour une économie circulaire » (Agec), devait démarrer le 1er janvier 2022. Hélas la création de cette filière est reportée avec un démarrage progressif à partir de 2023 qui s’étalerait jusqu’en 2027 donc sur une durée de 3 ans au minimum.

Une complexité dans les textes, un financement de 2,9 milliards d’euros par an et aucun éco-organisme agréé pour l’instant, ont eu pour conséquence un retard dans le démarrage de cette filière qui sera la plus importante des filières existantes.

La création de cette filière de recyclage serait d’après les autorités une réponse à la multiplication des décharges sauvages de déchets du bâtiment.

.

2.La situation dans le pays de Valois

Il suffit de se promener dans les bois et forêts, les espaces verts, de longer les terres agricoles pour découvrir les nombreux dépôts sauvages de déchets du bâtiment et comprendre qu’il y a urgence à faire cesser cette pollution.

Dans les forêts du pays de Valois les dépôts de déchets s’accumulent. Des entreprises de la région parisienne et autres départements, des particuliers viennent se débarrasser impunément de leurs détritus. Un vrai fléau.

.

Ci-dessous un article du quotidien « Les Echos » sur ce sujet.

.

3. Des dépôts de déchets du bâtiment, rue de Séry-Magneval

Nous avons découvert des dépôts sauvages de déchets du bâtiment, le long de la route de Séry-Magneval, sur le territoire de Crépy en Valois.

.

Un dépôt de ce type de déchets est en train de se reconstitué chez un entrepreneur situé rue de Séry-Magneval. C’est un dépôt dangereux puisqu’il peut polluer la nappe phréatique.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

……

Vers un report de la filière de recyclage des déchets du bâtiment

 

Communauté de communes du pays de Valois : Il faut en finir avec les dépôts sauvages de déchets du bâtiment
Communauté de communes du pays de Valois : Il faut en finir avec les dépôts sauvages de déchets du bâtiment
Communauté de communes du pays de Valois : Il faut en finir avec les dépôts sauvages de déchets du bâtiment
Des déchets du bâtiment déposés sur le bord de la route de Séry Magneval à Crépy en ValoisDes déchets du bâtiment déposés sur le bord de la route de Séry Magneval à Crépy en Valois

Des déchets du bâtiment déposés sur le bord de la route de Séry Magneval à Crépy en Valois

Repost0
27 janvier 2022 4 27 /01 /janvier /2022 11:23

.

Les habitants du petit village du pays de Valois, Gilocourt, situé dans la vallée de l’Automne, sont inquiets face à un projet immobilier qui semble démesuré.

Ce projet de construction de 75 logements collectifs et individuels avec l’arrivée de 250 nouveaux habitants dans un village de quelques 650 âmes, sème l’inquiétude auprès des anciens habitants venus chercher le calme de la campagne.

Ce petit village est très isolé, aucun commerce, aucun médecin sur place actuellement. Les commerces et les médecins les plus proches se trouvent à Crépy en Valois à environ 8 kilomètres (Dans la capitale du Valois, les médecins généralistes ne sont pas assez nombreux et refusent de prendre d’autres patients).

L’existence de ce projet n’a été dévoilé que lors d’un conseil municipal  mi-septembre 2020.

A la suite de cette surprise, une association, ABC Gilocourt, a été créée avec une centaine d’adhérents et une pétition a recueillie 180 signatures. Le ROSO, association départementale de l’Oise, accompagne ABC Gilocourt dans une procédure de contestation devant le tribunal administratif d’Amiens et devant le procureur de la république à Senlis.

.

Comme bien souvent ces projets sont préparés en catimini entre le promoteur et les élus. Lorsque enfin tout est dévoilé, ceux-ci sont surpris  par l’opposition des administrés et sont contraints de mettre en place rapidement une réunion publique d’information pour éteindre l’incendie. Mais le mal est fait. La méfiance s’est installée, d’autant plus que les promoteurs se seraient montrés arrogants.

.

Pour plus d’informations, notre association se permet de mettre en ligne  ci-dessous un article du Courrier Picard :

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

 

 

L’inquiétude des habitants d’un village du pays de Valois face à un projet immobilier démesuré
Localisation de Gilocourt dans le pays de Valois
Localisation de Gilocourt dans le pays de Valois

Localisation de Gilocourt dans le pays de Valois

Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 13:31

.

 

L’association Crépy environnement met en ligne cet article concernant l’épandage de pesticides dangereux selon certains scientifiques, pour les insectes polinisateurs, pour toute la biodiversité et la santé de l’espèce humaine.

Nous vous proposons de lire également d’autres informations à ce sujet en cliquant sur les liens ci-dessous :

.

https://www.anses.fr/fr/content/fongicides-sdhi

https://basta.media/SDHI-pesticides-fongicides-Anses-Rustin-Nicolino

.

En 2019 l’Anses lançait un appel à la vigilance soulignant la nécessité de continuer les recherches pour vérifier la toxicité de ce groupe de pesticides sur la biodiversité et l’être humain.

Pour l’instant la Commission Européenne a autorisé l’utilisation de plusieurs pesticides de la classe SDHI.

.

Nous vous demandons de méditer sur cette phrase écrite par un écrivain chinois :

« La civilisation marche toujours sur le même sentier, celui de la destruction de toute vie sur Terre en dehors de la sienne »

Liu Cixin

.

Toutefois si rien n’est fait la destruction de la civilisation est programmée.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

.

Madame, Monsieur,

Des épandages criminels de pesticides SDHI sont aujourd’hui massivement opérés aux quatre coins de l’Europe, dans l’indifférence totale des autorités et des agences sanitaires censées défendre notre santé et notre environnement.

Les effets de ces pesticides sont pourtant bien documentés.

Et le risque est immense : aucun doute n’est plus possible sur l’extrême toxicité de cette classe de pesticides mortifères pour les abeilles et pour l’ensemble du vivant !

Nous savons, ils savent :

  • Que les fongicides SDHI ne tuent pas seulement les champignons, mais s'attaquent à l’ensemble de la biodiversité en empêchant le processus respiratoire des cellules – un processus commun à tous les êtres vivants (1) ;
  • Que les SDHI sont PARTOUT dans l’air, le sol, l’eau, jusque dans le poil des animaux, ou les cheveux de nos enfants (2). On en retrouve même dans les vitrages de nos habitats (3) et les terrains de foot et de sport où jouent nos enfants ;
  • Que les SDHI favorisent des maladies graves chez l’Homme (cancers, Parkinson, Alzheimer, etc.), dans des proportions que les agences sanitaires sont incapables de mesurer aujourd’hui (4).

Alors que toutes les lignes rouges ont été maintes fois dépassées pour toute la biodiversité ordinaire et notre propre santé, et que des actions concrètes sont nécessaires de toute urgence :

  • Les substances SDHI sont toujours autorisées et commercialisées en France et en Europe, avec le blanc-seing des autorités sanitaires qui fondent leurs avis favorables sur des tests de toxicité complètement obsolètes et aveugles au mode d’action des SDHI ;
  • Les SDHI continuent d’être massivement déversés sur 80 % des surfaces de blé (5), quasiment autant de cultures d’orge, les champs de tomates et de pommes de terre, la plupart des fruits (pommes, raisins, abricots, cerises…) et des légumes (carottes, choux, asperges), les vignobles…
  • De nouveaux pesticides SDHI encore plus toxiques, qui attaquent d’autres cibles de la chaîne respiratoire, sont même actuellement vendus par les firmes qui dépensent des fortunes en lobbying pour préserver cet immense marché, en croissance de 20 % tous les ans (6)…

Il n’y a plus de temps à perdre :

Mobilisons-nous pour exiger des députés européens et de la Commission européenne l’interdiction immédiate de ce poison qui détruit notre environnement et notre santé !

► JE REJOINS LA MOBILISATION

 

Il manque moins de 3 000 signatures à la pétition lancée par POLLINIS pour franchir la ligne symbolique des 400 000 signatures et créer une onde de choc auprès des institutions européennes, qui feignent depuis trop longtemps d’ignorer les dégâts gravissimes des SDHI sur la biodiversité ordinaire.

Malgré le dépôt d’une pétition européenne par POLLINIS, soutenue par le Professeur Pierre Rustin et l’ingénieure de recherche Paule Bénit, les deux scientifiques du CNRS et de l’INSERM qui ont alerté dès 2017 les autorités sanitaires sur les effets toxiques des SDHI sur les cellules humaines (7)…

Malgré les plaidoiries des représentants de POLLINIS et des chercheurs devant les eurodéputés de la Commission des pétitions, à Bruxelles, prouvant pourquoi les procédures d’homologation des pesticides actuellement utilisées ne pouvaient pas mesurer véritablement les effets délétères des pesticides SDHI sur la santé humaine et l’environnement…

Malgré le fait que les députés européens aient validé notre pétition et reconnu l’importance de nos demandes…

 

Malgré enfin le réexamen à huis clos, le 14 juillet dernier, de la même pétition par les coordinateurs de la commission des pétitions du Parlement européen...

La Commission européenne continue d’ignorer ostensiblement l’urgence et la gravité du sujet. Pire : elle a osé envoyer pour toute réponse – à nous, citoyens directement concernés ! – un courrier énumérant tous les pesticides SDHI dont elle était en train de renouveler les autorisations (8)…

Comme pour nous signifier qu’elle ne travaillait pas pour nous, citoyens européens, mais directement pour les géants de l’agrochimie dont les bénéfices bondissent chaque année grâce à ces poisons !

Il est plus que temps de faire entendre notre colère.

S’il vous plaît, soutenez cette pétition pour montrer que POLLINIS et les chercheurs se battent au nom de toutes les citoyennes et tous les citoyens européens dans ce combat pour la vie.

Et faites circuler ce message autour de vous, à toutes celles et ceux qui pourraient se mobiliser.

Sans une pression massive sur les institutions et les pays européens, il faudra encore des années et un nouveau scandale sanitaire majeur pour obtenir le retrait des pesticides SDHI et la décontamination indispensable de l’environnement.

► JE SIGNE LA PÉTITION

Sur le terrain, les données alarmantes s’accumulent :

>> Des scientifiques ont retrouvé du boscalid, le SDHI de l'industriel BASF, dans 85 % des échantillons de terre étudiés, aussi bien dans des champs agricoles que dans des prairies qu’on croyait épargnées par ce type de pollution (9).

>> Dans les champs de l’agriculture conventionnelle, ils ont relevé un taux de concentration en boscalid deux fois supérieur à la limite légale fixée par l’Union européenne – justement édictée pour empêcher toute dégradation inacceptable de la biodiversité…

Une catastrophe d’autant plus dramatique que dans cette étude, un grand nombre de pesticides SDHI pourtant très courants n’ont pas été recherchés : le penthiopyrad pour les tomates, par exemple, l’isofetamid pour les vignes, le fluopyram pour les bananes (10)…

De l’aveu même des auteurs de l'étude, nous sommes très loin de prendre la mesure de l’état des écosystèmes et du niveau d’empoisonnement du vivant par les pesticides…

Il y a urgence à opérer la décontamination indispensable de notre environnement et à préserver la biodiversité et la santé de tous.

Ajoutez vite votre voix – et votre signature – à l’appel aux députés, à la Commission et aux États membres de l’Union européenne pour interdire immédiatement les SDHI qui empoisonnent le vivant !

► JE SIGNE LA PÉTITION

Non seulement les pesticides SDHI sont toxiques pour les abeilles, les vers de terre, les papillons, les libellules, et endommagent l’ADN des bourdons (11)… mais ils sont aussi inutiles !

Après des années de traitement criminels des cultures alimentaires européennes par des pesticides SDHI de plus en plus dangereux pour le vivant…

… l’échec est indiscutable : les SDHI favorisent l’apparition rapide d'espèces mutantes de champignons qui renforcent leur immunité vis-à-vis des traitements chimiques (12).

Ces résistants prolifèrent et seront à terme incontrôlables !

La fable des SDHI a assez duré : seule la manne gigantesque des multinationales de l’agrochimie, qui commercialisent ces produits et mobilisent leurs immenses réseaux pour convaincre les autorités de jouer la montre malgré l’évidence de la menace, explique la longévité mortifère de ces pesticides.

Nous ne pouvons plus attendre que les agences sanitaires, en France l’ANSES et en Europe l’EFSA, osent désavouer le système infernal qu’elles défendent depuis des années.

Aidez-nous à faire exploser les compteurs de notre pétition anti-SDHI et à mettre un terme à l’utilisation à grande échelle de cette arme de destruction massive !

Si nous atteignons aujourd’hui les 400 000 signatures, nous déposerons officiellement la pétition auprès des autorités.

Et nous nous battrons au nom de tous, et au nom des générations à venir, contre la mainmise des lobbys de l’agrochimie à Bruxelles et Paris, pour mettre un terme à l’empoisonnement généralisé du vivant.

► JE SIGNE LA PÉTITION

Merci d’avance pour votre soutien. Et merci de relayer ce message d’alerte autour de vous, à toutes celles et ceux qui seraient susceptibles de se battre à nos côtés.

Avec espoir et détermination,

 

Association POLLINIS

 

 

Bombyle insecte pollinisateur

Bombyle insecte pollinisateur

Repost0
20 janvier 2022 4 20 /01 /janvier /2022 10:58

.

 

La Commission Consultative des Services Publics Locaux s’est réunie le vendredi 03 décembre 2021 sous la présidence de Mme Douat, maire de Crépy en Valois et avec la participation de 2 membres du bureau directeur de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

Nous vous proposons de lire ci-dessous un résumé succint de cette réunion :

.

1.Les marchés de Crépy en Valois

Le marché du mercredi occupe la moitié de la place de la république en hiver et plus en été (13 abonnés et de 5 à 12 commerçants occasionnels).

La clientèle essentielle est représentée par des retraités et non-actifs de Crépy en Valois et des petites communes voisines.

Depuis son transfert sur le côté du parking de Carrefour Market, la surface du marché du dimanche a été diminuée avec des stands beaucoup plus serrés et des allées moins larges. Des fils électriques épars prévus pour alimenter les étals sont en mauvais état.

En cas de pluie, le sol devient boueux et est plus instable.

En 2020 en moyenne 12 abonnés étaient présents et entre 10 et 11 commerçants occasionnels.

.

« Notre association avait proposé une autre solution moins onéreuse dans le but également de sauvegarder l’espace vert mais la mairie ne l’a pas retenue. »

.

Le marché de la place Gambetta se compose de deux commerçants depuis 30 ou 40 ans. Ils ne payent pas de redevance.  Cela changera en 2022 puisque toute occupation de l’espace public fera l’objet de paiement de droits.

 

 

 

 

Plan du marché du dimanche à Crépy en Valois

Plan du marché du dimanche à Crépy en Valois

.

2.Eau potable

Actuellement la qualité de l’eau potable à Crépy en Valois et les communes proches alimentées par le puit d’Auger Saint Vincent est conforme à la réglementation requise (La concentration moyenne en nitrate est de 32mg/litre par rapport à la norme de 50mg/litre).

Le taux de pesticides est surveillé.

Il n’y a pas de suivi pour ce qui concerne les antibiotiques et les médicaments.

Comme beaucoup de collectivités en Picardie l’eau est très calcaire et certaines collectivités ont mis en place un traitement permettant de baisser la dureté de l’eau.

Il est possible de boire l’eau du robinet sans problème.

.

« Toutefois lors de la réunion de la Commission de Suivi en 2018, le piézomètre n°5 se trouvant sur le périmètre de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Crépy en Valois, révèlait toujours une légère pollution localisée de la nappe phréatique au niveau du casier 0, le plus ancien et dépourvu de membrane étanche (benzène, amonium, carbone organique total, fer). »

.

La télérelève fonctionne correctement. Les clients ayant communiqué leur adresse mail ou n° de téléphone portable, peuvent accéder au service d’alerte en cas de consommation importante.

.

3.Assainissement

Le contrat de délégation de la SAUR arrive à échéance le 30.06.2026.

Le quartier Mermont-Hazemont a été intégré au réseau d’assainissement le 01.01.2021.

La commune de Rouville est raccordée à la station d’épuration.

Actuellement le réseau est bien dimensionné.

Il faut absolument éviter de jeter les lingettes et les masques dans le réseau assainissement (Risque de boucher les pompes de la station d’épuration). C’est également un véritable problème de pollution pour l’environnement.

La dératisation est effectuée dès réception d’une plainte.

.

4.GRDF

Actuellement 3511 clients sont abonnés au gaz. Ce chiffre devrait augmenter à la suite des travaux réalisés dans le quartier Mermont-Hazemont.

.

5.ENEDIS

92% des clients particuliers se déclarent satisfaits d’EDF

33% des réclamations sont faites pour la facturation.

En période de hausse, les tarifs réglementés resteraient intéressants.

Les compteurs Linky permettent de mesurer les consommations suivant les différents appareils.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

 

Une vue du marché du dimanche à Crépy en valois

Une vue du marché du dimanche à Crépy en valois

Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 14:17

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie vous présente la suite des informations présentées par l’association citoyenne pour un centre de santé dans le pays de Valois.

Une collaboration entre la maison de santé pluri- disciplinaire, actuellement en construction, et les médecins généralistes du centre de santé du Valois, situé avenue de Senlis, est souhaitable pour le bien-être des habitants du pays de Valois.

.

 

1-Rencontres avec le Conseil municipal de Gondreville et le maire de Vaumoise.

Deux rencontres fructueuses qui en appellent d’autres.

 

2.Rencontre du bureau de l’association avec M. Didier DOUCET, Président de la Communauté de Communes du pays de Valois (CCPV) 19 novembre 2021

Membres du bureau de l’association présents : Martine Gilton, trésorière, Daniel Kléo, vice-président, Hélène Masure présidente.

Membres du bureau de la CCPV présents : Didier Doucet, président et maire De Lagny-le-Sec, Cécile Potier, vice-présidente en charge des services à la population et aux communes, et de la santé.

 

2.1-Mise au point de M. Doucet sur la situation à Lagny.

 

Nous reprochant d’avoir dit des inexactitudes, M. Doucet précise que son projet de construction d’une Maison de santé pluri professionnelle (MSP) avec balnéothérapie date de 2014.

Ce sont 4 médecins du Plessis, mécontents des locaux dans leur commune, qui ont souhaité s’installer à Lagny. Depuis, deux sont repartis sur Plessis. Un nouveau médecin est arrivé dans la MSP de Lagny où exercent aussi 4 kinés. Au total aujourd’hui : 2 médecins au Plessis + 3 à Lagny donc 1 de plus.

 

Nous avons répondu que nos informations venaient du vécu des habitants du Plessis qui ont vu partir leurs 4 médecins vers la MSP de Lagny et se sont retrouvés sans médecin dans leur commune. Certains patients n’ont aucun moyen de transport. Ils vivent une situation très difficile.

Par ailleurs, M. Doucet nous a appris qu’à Ermenonville, sur les 2 cabinets de médecins, il ne restait plus qu’un seul exerçant à mi-temps.

 

2.2-Les actions décidées par la CCPV en matière de santé.

 

  • Recensement de l’offre médicale sur le territoire, à consulter sur la carte interactive du site de la CCPV (malheureusement truffée d’erreurs).
  • Recensement des communes intéressées par l’installation d’une cabine de télémédecine (cofinancement région, département, commune) avec présence d’un infirmier/d’une infirmière et connexion avec un médecin.
  • Projet de l’ARS pour une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS), structure visant à coordonner l’activité des professionnels de santé exerçant en cabinets privés, MSP, CDS, EHPAD. La CCPV voudrait être partie prenante.

 

2.3-La politique de la CCPV en matière de santé.

 

  • Le Conseil communautaire refuse de prendre la compétence santé et de construire un établissement.
  • Le rôle de la CCPV est d’accompagner, soutenir, y compris au plan financier les projets des communes.

 

2.4-Le projet de notre association citoyenne.

 

 Il diverge complètement de celui de la CCPV. Nous avons réaffirmé notre volonté d’une coopération entre les communes sur ce territoire tout-à-fait pertinent pour construire  un projet de santé  (La preuve l’ARS vise une CPTS, voir plus haut) autour d’un centre de santé. Celui-ci correspond  aux besoins et aux réalités d’aujourd’hui : la pénurie de médecins, l’aspiration des nouveaux médecins au travail en équipe et au statut de salarié, révélée par une enquête de l’Ordre des médecins et sa capacité à rayonner au moyen d’antennes dans les communes rurales.

Nous n’avons jamais eu un objectif de construction d’un établissement, notre projet est une orientation en matière de santé. C’est aux élus de prendre les décisions d’investissement. Et il n’est pas nécessaire de prendre la compétence santé pour agir dans ce domaine, nous a dit le Dr May. Il suffit d’en avoir la volonté politique.

Le centre de santé qui a ouvert à Crépy n’a pas coûté un sou à la collectivité, contrairement aux MSP qui se sont montées (celle de Morienval n’a attiré aucun nouveau médecin) et contrairement aux mauvais procès intentés aux centres de santé.

Nous avons tout fait pour construire un dialogue entre les élus, les citoyens et les professionnels de santé, sans beaucoup de succès auprès de la majorité des maires ni du bureau de la CCPV.

Certes, des maires sont individuellement intéressés par notre projet mais l’Assemblée communautaire, dans son ensemble, ne le connait pas. Nous avons toujours préconisé qu’un débat sur les solutions possibles à la désertification ait lieu au sein de cette assemblée et que nous puissions exposer notre projet.

 

Quel avenir pour notre projet ?

 

Certes, le Centre de santé du Valois a ouvert ses portes et c’est un grand succès pour ses promoteurs et pour la population.  Mais l’afflux énorme de patients venus de partout (Compiègne, Villers-Cotterêts etc) risque de freiner le rayonnement via les antennes rurales et d’autres missions.

Toutes les dépenses dues aux travaux restent à la charge de l’association de gestion. Il est urgent qu’une collectivité s’engage afin de donner les moyens au Centre de se développer à la hauteur des besoins du territoire et garantir sa pérennité. Ou que d’autres projets de centres de santé initiés par une ou des collectivités publiques naissent dans les zones plus éloignées.

Pour le moment, le département de l’Oise et la CCPV campent sur leurs positions : financer massivement l’installation de professionnels libéraux  soit dans des cabinets soit dans des MSP.

 

Il faut savoir qu’on peut intervenir auprès de la Région car un Fonds d’Intervention Régional existe pour financer « les exercices regroupés en centres de santé, maisons de santé pluri-professionnelles ou pôle de santé… »

 

Nous engagerons le débat sur ces questions lors de notre assemblée générale.

 

3-Vous êtes invités à notre Assemblée générale 2022 le mercredi 26 janvier à 18h30 à la salle des Fêtes de Crépy-en-Valois.

Réservez cette date ! Nous ferons le point de la situation et prendrons des décisions pour continuer à avancer. Nous terminerons par un buffet convivial.

 

Très amicalement,

 --

Association citoyenne pour un centre de santé

dans le Pays de Valois.

 

 ….. / …..

 

4.La Maison médicale à Morienval

La maison médicale de Morienval a été inaugurée le samedi 11 décembre 2021. Cette maison médicale pluridisciplinaire accueille déjà plusieurs professionnels de santé dont un médecin généraliste, une infirmière, une orthophoniste, une diététicienne et un ostéopathe.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Le service de santé du pays de Valois : L’angoisse des habitants de la région (2/2)
Le service de santé du pays de Valois : L’angoisse des habitants de la région (2/2)
Le service de santé du pays de Valois : L’angoisse des habitants de la région (2/2)
La maison de santé interdisciplinaire en construction à Crépy en Valoisen janvier 2022

La maison de santé interdisciplinaire en construction à Crépy en Valoisen janvier 2022

Repost0

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités