http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2022 4 02 /06 /juin /2022 10:34

L’association Crépy environnement et qualité de la vie met en ligne la dernière feuille de liaison de l’AP3F très intéressante à lire. Le PNR est un bien commun qu’il faut protéger des convoitises mercantiles. Par ailleurs entre 80% et 90% des zones humides ont disparues de la France en 3 siècles.

…..

 

Chers adhérents et amis.

Après Presles en 2021, au sud du Parc, notre assemblée générale s’est tenue à Pontpoint, au nord, le 2 avril dernier. Quel objectif peuvent bien poursuivre ensemble ces deux communes, éloignées de près de 50 kms, sinon la volonté partagée d’adhérer à un projet territorial que représente la charte du PNR Oise-Pays de France.

Ceci devrait être vrai pour les 70 communes du Parc.

 

On sait les atouts du territoire de notre PNR : qualité des patrimoines naturel, culturel, architectural, la renommée de « sa » terre et de « sa » forêt, l’attractivité touristique, la vivacité de l’activité économique, le cadre de vie, le tout dans un environnement qui n’en est pas moins fragile et vulnérable. Et si sa sociologie évolue, elle doit s’accommoder de l’identité de ce territoire d’exception qui est à préserver et qui fait sa singularité aux portes de Paris.

 

Les PNR de France, réunis en fédération, ont un slogan : « une autre vie s’invente ici ».

Alors quoi faire, comment faire pour que ce ne soit pas qu’un slogan mais le début d’une réalité ? Cela implique sûrement des remises en question et un changement de nos habitudes qu’interrogent les crises que nous traversons ?

Il faut insuffler une volonté de faire, de l’audace, de la détermination de la part des élus du territoire et du PNR lui-même avec ses nombreux partenaires (ONF, services de l’Etat, des départements, des régions, CCI, chambres d’agriculture, fédérations de chasseurs, etc) impliquant l’adhésion de ses citoyens (on a quelques beaux exemples comme l’engagement de bénévoles dans le programme « Ensemble, sauvons la forêt de Chantilly »).

 

 

Et, si le PNR–OPF s’appuie sur une charte ambitieuse engageant 70 communes adhérentes, que cette charte constitue un bel outil d’aménagement du territoire avec des objectifs vertueux, elle ne s’impose pas aux tiers et surtout, le PNR ne dispose d’aucun pouvoir réglementaire. On voit donc ici les limites de l’exercice.

 

Ceci dit,

Quand l’Autorité Environnementale, composée d’experts indépendants, déclare que « la transition écologique n’est pas amorcée en France et que la plupart des projets d’aménagement et programmes publics ne prennent pas en compte l’impact sur le climat ou la biodiversité » pour le PNR OPF, sur son territoire, c’est, dans le cadre de ses missions et de ses compétences, s’affirmer, rappeler les objectifs de sa charte et agir pour éviter sinon réduire ces impacts.

Quand la commission de Bruxelles (pas réputée pour son extrémisme) estime que la politique agricole de la France ne permet « d’accompagner que partiellement la transition écologique des secteurs agricoles et forestiers », pour le PNR OPF, c’est encore, à son niveau, multiplier les initiatives, amplifier les actions (comme le développement des circuits courts ou son engagement pour une forêt durable en Chantilly) pour soutenir dans leur mutation ces filières qui participent au rayonnement de notre région. Comme l’invite à le faire Stéphane Ledentru, entrepreneur forestier et agricole, fondateur du groupe SLB, il faut que le Parc joue sa partition en plaidant « pour une agriculture durable qui passe –entre autres leviers- par la régénération des sols (ils sont un quart de la biodiversité et le plus grand réservoir de carbone), par le changement de nos modes de consommation, par la lutte contre le gaspillage alimentaire ».

 

Quant au recul de la biodiversité. Là aussi, le Parc doit être ferme dès qu’elle est menacée. Etre à la hauteur des actions ambitieuses qu’il conduit avec ses partenaires (Picardie nature, Conservatoire des espaces naturels, …) pour identifier, inventorier les espèces faunistiques et floristiques, dresser des atlas de la biodiversité à l’échelle des communes, constater des disparitions d’espèces, en découvrir de nouvelles (signe des temps, la découverte de nouvelles espèces végétales à tendance méditerranéenne n’est plus rare) et surtout mettre en place des conventions pour préserver et protéger. Le Parc ne manque pas de tenter de toucher le plus grand nombre à commencer par les élèves pour élever les consciences, « parler à la fois à la tête, au cœur et au ventre » selon l’expression du directeur de l’OFB (Office français de la biodiversité).

 

 

Si ces enjeux sont globaux et universels, ils font partie des défis à relever « au ras » de notre territoire. Notre PNR doit y prendre toute sa part en s’appuyant sur les deux premiers axes d’actions de sa charte : axe n°1 « le maintien de la diversité biologique et les continuités écologiques », axe n°2, en faire un espace « accueillant et responsable face au changement climatique ».

 

Le PNR est ce que les élus veulent en faire ; Et nous, société civile, associations, citoyens, d’être un petit peu « les poils à gratter », dans une démarche constructive, justement pour participer à l’invention d’une autre vie ici.

A tous les strates des exécutifs qui dessinent la vie publique, de l’Etat jusqu’aux collectivités locales, la vision doit être claire en matière de transition écologique. Comme le met en garde le Cercle de la réforme de l’Etat et qui s’applique tout autant au niveau local, « la gouvernance de l’écologie doit être conçue comme irriguant la transformation de l’Etat (et de nos collectivité locales). C’est l’une des conditions pour éviter que l’écologie demeure, ou devienne plus encore, un argument de communication sans rapport ni avec la réalité des enjeux ni avec celles des actions conduites, alimentant l’incompréhension des citoyens ».

 

 

Vous lirez ci-dessous quelques informations concernant l’association et certaines de ses actions ainsi que des annonces d’évènements pour les semaines prochaines.

 

L’ensemble du Conseil d’Administration se joint à moi pour vous souhaiter un bon été.

A bientôt.

 

Gilles Sinet

Président

 

Nouveau périmètre du Parc Naturel régional Oise pays de France

Nouveau périmètre du Parc Naturel régional Oise pays de France

Le nouveau bureau de l’AP3F : Jean-Claude Bocquillon Président d’honneur, Gilles Sinet Président, Jean-Charles Bocquet Vice-Président, Dominique Lance Secrétaire, Hervé Sang Trésorier.

 

 

Adhésion à l’association : si cela vous avait échappé, vous pouvez toujours renouveler votre adhésion en faisant un virement sur le compte AP3F:  IBAN: FR76 1870 6000 0095 2787 0011 469    Code BIC - Code SWIFT : AGRIFRPP887 et en le confirmant par mail à notre trésorier Hervé Sang (herve.sang@gmail.com) (en précisant nom, prénom, adresse, adresse mail et n° de téléphone).

 

 

RD1330 : suite à l’annulation en février par le tribunal d’Amiens de la Déclaration d’Utilité Publique de mise en 2X2 voies entre Senlis et le carrefour de La Faisanderie pour insuffisance d’étude d’impact, nous avons écrit, avec le ROSO (regroupement des organismes de sauvegarde de l’Oise), la SAFHEC (société des amis des forêts d’Halatte, Ermenonville, Chantilly) et Oise Nature à la Présidente du département (maitre d’ouvrage) pour demander un rendez-vous et privilégier à nouveau une médiation pour sortir de ce dossier par le haut. En dépit de nos rencontres avec P Marchand, Président du PNR OPF et Conseiller départemental et avec I Wojtowiez, Maire Chantilly et Conseillère départementale pour leur demander d’appuyer notre demande, nous n’avons obtenu aucune réponse à notre courrier sinon d’apprendre par voie judiciaire la décision du département avec la Préfecture de faire appel de cette décision…

 

 

Ecopont au-dessus de l’A1 : les travaux avancent pour une mise en service estimée en juin 2023. Il est prévu d’ici là la signature de la charte d’engagement des différents partenaires –dont l’AP3F- pour qu’ils assurent, chacun, en responsabilité, le bon fonctionnement dans le temps de cet ouvrage, gage du renforcement de la continuité forestière entre les massifs de Pontarmé et d’Ermenonville.

 

 

Ensemble Sauvons la Forêt de Chantilly : une grosse campagne de prélèvements de sol est en cours, avec l'objectif de prélever 13 000 échantillons qui seront analysés pour une meilleure connaissance du sol.

Cette campagne se déroule jusqu'au 8 juillet prochain. Les bonnes volontés disposées à venir passer, toujours dans la bonne humeur et la convivialité, des demi-journées et mieux encore, des journées aux côtés des chercheurs et équipes de terrain sont les bienvenues. 

Les personnes intéressées peuvent contacter Jean-Charles Bocquet, vice-président de l’AP3F et responsable des bénévoles (Tel 06 42 31 36 73 et  jeancharlesbocquet13@gmail.compour qu’il vous  ajoute au fichier des bénévoles et vous donne accès au lien framadate afin qu'elles s'inscrivent.

Jean-Charles Bocquet, est encore à la recherche de bonnes volontés.

Partagez avec vos amis et familles. N'hésitez pas à relayer les vidéos ci-dessous auprès de vos réseaux, amis, collèges/lycées, groupes de randonneurs, vttistes...

https://www.youtube.com/watch?v=e2J0wS39fDw&ab_channel=Parcnaturelr%C3%A9gionalOise-PaysdeFrance

https://www.youtube.com/watch?v=vVXIFjF8gNk&ab_channel=Parcnaturelr%C3%A9gionalOise-PaysdeFrance

Merci encore pour votre implication et ce que vous faites pour nos forêts et en particulier la forêt de Chantilly.

 

 

Corridor écologique de la vallée Pannier : L’Institut de France, la fédération des chasseurs, les propriétaires riverains, le PNR et l’AP3F espèrent sceller rapidement un accord avec l’agriculteur pour « préserver et renforcer » ce corridor conformément aux objectifs de la charte et pérenniser enfin ce qui doit être sauvé de la continuité écologique entre Chantilly et Halatte.

 

 

Evènements :

Deuxième édition des Balades Photographiques de l'Oise présentant le travail de 9 photographes de Coye la Forêt, Chantilly, Senlis, Vineuil et Plailly. 

Exposition du 21 mai au 10 juillet Place de la Mairie de Coye La Forêt ET aux Etangs de Commelles

 

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Projection du film Le Chêne de L. Charbonnier le 2 juin à 20h30 au cinéma de l’Ysieux à Fosses, 8 Place de La Liberté. Le film sera suivi d’un échange en présence de Jean-Charles Bocquet, vice-président de l’AP3F et responsable des bénévoles « Ensemble, sauvons la forêt de Chantilly » et de Benjamin Couturier, technicien ONF en forêt de Chantilly.

Synopsis : Il était une fois l’histoire d’un chêne, vieux de 210 ans, devenu un pilier en son royaume. Ce film d’aventure spectaculaire rassemble un casting hors du commun : écureuils, balanins, geais, fourmis, mulots…. Tout ce petit monde vibrant, vrombissant et merveilleux scelle sa destinée autour de cet arbre majestueux qui les accueille, les nourrit, les protège de ses racines jusqu’à sa cime. Une ode poétique à la vie où la nature est seule à s’exprimer.

 

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Le Festival Les Nuits des forêts du 17 au 26 juin: animations pour petits et grands, gratuites mais sur réservation car le nombre de places est limité. https://nuitsdesforets.com/

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Communication PNR :

 

Fort intéressant, autant pour les non-initiés que pour ceux qui connaissent déjà.

http://flowpaper.com/flipbook/Livret_Abeilles_Sauvages8zSy

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Soyez sûr de recevoir chez vous par courrier le magazine Soyons Parc « en envoyant un mail avec votre adresse précise à contact@parc-oise-paysdefrance.fr.

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Prenez connaissance du rapport d'activités 2021 qui permet d’avoir une vision exhaustive de toutes les actions menées par le PNR OPF en 2021. Lien : https://www.parc-oise-paysdefrance.fr/mon-parc/actions/rapport-dactivite-2018/

 

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Recevez par mail chaque vendredi la newsletter du PNR et demandez votre inscription en contactant contact@parc-oise-paysdefrance.fr

Département de l’Oise : Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts AP3F  - BP 20343 – 60634 CHANTILLY Association N° W604000624

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités