http://www.crepy.crepy.environnement.over-blog.fr
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 10:29

.

Comme le disait récemment Yann Arthus-Bertrand, Célèbre photographe reporter : « Pour croire que les politiques sauveront l’environnement, il faut croire au Père Noël ». C’est un message très pessimiste pour celui qui a parcouru le monde et suivi l’évolution de la pollution et de la destruction de la planète, notre Terre.

La destruction de l’environnement, de la faune et de la flore par l’homme, le plus grand prédateur de l’humanité, continue. Déjà 98% des animaux vivants sont ceux domestiqués par l’homme (chiens, chats, bovins, ovins etc…). Même les climato-sceptiques scientifiques ont pratiquement disparu, remplacés par les politico-sceptiques bien plus dangereux.

.

Malheureusement notre système économique est basé sur la croissance continuelle (Le P.I.B., le roi de l’économie actuelle) pour le financement et le fonctionnement des services publics, les hôpitaux, les écoles par exemple ou le paiement des salaires ou des retraites. Bien souvent par nécessité et pour le court terme, les politiques privilégient l’économie à la préservation de l’environnement.

La décroissance est un mythe pour les idéalistes d’aujourd’hui.

.

Que peuvent faire les associations locales comme la nôtre ? Notre combat est difficile. Nous essayons de freiner ou d’arrêter les initiatives trop destructives ou inutiles comme l’assèchement des zones humides, la création de décharges à l’intérieur de zones boisées (le bois du roi) ou de zones commerciales inutiles. Nous demandons à chacun d’effectuer des gestes dit écologiques (tri, réserves d’eau, efficacité énergétique)) mais ce n’est plus suffisant et nous sommes en train de perdre la course contre la montre.

Nos petits-enfants ou arrières petits-enfants auront certainement des décisions douloureuses à prendre.

.

Des initiatives sont prises pour réduire les pollutions, le réchauffement climatique mais au niveau mondial les destructions continuent : Brésil, Chine, Etats-Unis, Afrique et même en Europe.

.

Des démographes interrogés soulignent qu’il est impossible de définir actuellement le niveau de la surpopulation puisque suivant l’organisation et la gestion des populations dans les pays, elles peuvent être différentes.

Prenons le cas des Pays Bas qui avec une grande densité ne donnent pas l’impression d’être surpeuplés.

Il faudra également gérer le réchauffement climatique : En 2050, La ville de Londres, connaîtra les températures de Barcelone avec des délocalisations de productions agricoles. Des migrations économiques et climatiques seront également à prévoir (problèmes de l’eau, remontée du niveau des océans etc…).

.

Rêvons un peu : Peut-être que les progrès scientifiques arrêteront à temps les pollutions, (plastiques, énergies fossiles, déforestations) pour éviter que la croissance économique soit synonyme de destruction de l’environnement ou comme dans certains récits de science-fiction il sera possible aux humains de s’évader de la terre pour aller détruire d’autres planètes.

.

Dans un article précédent, notre association avait indiquer qu’il ne fallait plus créer de taxes environnementales supplémentaires pour que l’écologie ne soit pas associée à une punition et prendre l’exemple des pays scandinaves où elles remplacent d’autres taxes. En France c’est reparti avec une nouvelle taxe aérienne qui se perdra certainement dans les méandres du budget général du pays. Dans ces conditions pourquoi ne pas taxer également les gros bateaux pollueurs mais au niveau européen pour une réelle efficacité.

Pour la route, la meilleure solution eut été de taxer les poids lourds étrangers pour les faire contribuer à l’entretien des infrastructures, sachant que bien souvent, ces camions font le plein de gas-oil en Belgique ou en Espagne avant de traverser gratuitement la France sur les routes nationales ou départementales.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

 

 

Rions un peu

Rions un peu

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, à la communauté de communes du pays de Valois, à la préservation de l'environnement, du patrimoine historique et naturel ainsi que de la qualité de vie des habitants de la région
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités